Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le Journal de Mickey souffle 75 bougies pour son numéro 3.000

Le journal de Mickey, pionnier de la presse jeunesse en France et fort de ses 1,8 million de lecteurs, vient de fêter ses 75 ans et sort aujourd'hui son numéro 3.000. Cet exemplaire "collector" de 148 pages propose une histoire du journal racontée par son héros Mickey, montrant également les coulisses de la rédaction qui fabrique chaque semaine le journal. Né en octobre 1934 sur une idée de Paul Winckler, homme de presse fondateur de l'Agence Opera Mundi, Le Journal de Mickey sort le 21 octobre sous l'égide du groupe Hachette et paraît jusqu'en 1940 avant de déménager en Zone libre. Après une brève interruption il reparaîtra, d'abord tous les dix jours, puis tous les deux mois avant une nouvelle interruption, cette fois de huit ans. Relancé en 1952, huit pages dont quatre en couleurs, c'est l'arrivée dans le journal de Mickey de Picsou, des Rapetoux, Geo Trouvetou. Dans les années 1960 de nouveaux personnages font leur entrée, comme Thierry la Fronde ou Mandrake, adaptés des séries télévisées éponymes. A partir des années 1980, le journal offre à son lectorat davantage de rubrique "pratiques" et de conseils ainsi qu'un courrier des lecteurs. L'hebdomadaire revendique la place de leader chez les 7-14 ans avec plus 1,8 million de lecteurs. Il a annoncé sur 2008/2009 une diffusion de près de 148.000 exemplaires. Le journal de Mickey est édité par Disney Hachette Presse, filiale à 50/50 du groupe Disney et Hachette (groupe Lagardère).
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
85,00 €
71,90 €
99,00 €
73,30 €
35,00 €
107,49 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public