Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Italie: YouTube condamné à retirer les vidéos du "Big Brother" italien

Le site internet de partage de vidéos YouTube a été condamné par un tribunal de Rome à retirer immédiatement toutes les vidéos de la version italienne de l'émission de téléréalité "Big Brother", a annonce le groupe de télévision Mediaset, contrôlé par Silvio Berlusconi. "La 9ème section civile du tribunal de Rome a accueilli intégralement le recours de Mediaset contre YouTube demandant le retrait immédiat des serveurs YouTube de tous les contenus téléchargés illégalement", affirme Mediaset dans un communiqué. "Grande Fratello", variante italienne de Big Brother ("Le loft" en France), est diffusée le lundi soir sur la chaîne Canale 5, propriété du groupe Mediaset: l'émission, grand succès d'audience, en est à sa dixième édition. "L'ordonnance du tribunal fournit des indications claires sur le rôle de sites comme YouTube", propriété du géant américain Google, se réjouit Mediaset: "Il s'agit de véritables éditeurs qui doivent respecter les règles comme tous les autres médias". "L'ordonnance d'aujourd'hui ne censure pas internet, mais en élargit les frontières", se défend Mediaset, qui affirme que "tous les opérateurs internet, à commencer par YouTube, pourront nouer des accords avec Mediaset et les autres éditeurs dans un cadre de légalité et de satisfaction réciproque". Mediaset avait intenté son action en justice contre YouTube en juillet 2008.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public