Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Réseau mobile saturé à Londres: pas de risque en France selon les opérateurs

Les opérateurs télécoms français ont affirmé que leurs réseaux mobiles étaient capables de faire face à l'augmentation de trafic lié aux smartphones, notamment l'iPhone, après que l'opérateur britannique O2 eut reconnu des problèmes de saturation à Londres. "Nous n'avons aucun problème sur notre réseau. Pour nous, cette augmentation du trafic est un non-sujet car nous l'avions largement anticipée depuis de nombreuses années", a déclaré une porte-parole de SFR. "Si nous avons lancé les forfaits Illimythics (forfait internet mobile illimité) dès 2007, puis en janvier 2008 les eee-PC (mini-PC de marque Asus) avec la clé internet 3G+, c'est que nous étions capables d'absorber cette augmentation de trafic", a-t-elle ajouté. Elle a précisé que SFR investissait "de l'ordre de 1,4 milliard d'euros chaque année" dans ses réseaux et grâce au rachat du fournisseur d'accès internet Neuf Cegetel pouvait "basculer toute une partie du débit qui était sur (son) réseau mobile sur (son) réseau fixe". Même son de cloche chez Orange (France Télécom), qui a été le premier en France à pouvoir commercialiser l'iPhone: "il n'y a pas de souci aujourd'hui quant au dimensionnement du réseau", a déclaré un porte-parole, en soulignant qu'Orange avait "anticipé" le développement de ces usages. "Nous consacrons 3 milliards d'euros par an dans l'investissement réseaux", a-t-il ajouté, en précisant que les Américains n'avaient "pas des réseaux aussi performants que les nôtres". Bouygues Telecom a également déclaré qu'"il ne rencontr(ait) pas de problème de saturation de son réseau" ayant "deux fois moins de clients que (ses) concurrents avec un réseau identique". "Nous pouvons tripler nos capacités réseau, la bande passante 3G disponible sur notre réseau actuel étant loin d'être entièrement mobilisée", a précisé une porte-parole. Dans le Financial Times de mardi, O2, filiale de l'espagnol Telefonica, a reconnu que l'"explosion" du trafic lié à l'utilisation des smartphones avait parfois entraîné depuis cet été une saturation de son réseau, essentiellement à Londres, empêchant alors certains de ses clients d'appeler ou de recevoir des communications. O2, premier opérateur à avoir commercialisé l'iPhone en Grande-Bretagne, dit avoir depuis investi dans son réseau, ce qui a conduit selon lui à une amélioration depuis décembre.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
349,90 €
742,75 €
436,83 €
379,90 €
312,00 €
59,99 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public