Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

France 3 confirme l'enlèvement de ses deux journalistes en Afghanistan

La chaîne française France 3 a confirmé vendredi soir que ses deux journalistes avaient été enlevés au nord-est de Kaboul et qu'ils seraient en bonne santé. "Nous avons appris qu'ils seraient vivants et en bonne santé", a déclaré Paul Nahon, directeur de l'information de France 3 interrogé par l'AFP. Il a cependant précisé qu'il ne disposait pas d'indications sur leur localisation. Sur l'antenne de France 3, leur envoyée spéciale à Kaboul Véronique Veber a indiqué vendredi soir que des tentatives de contacts avec les ravisseurs en vue d'une libération étaient "en cours". Sur les circonstances de leur enlèvement intervenu mercredi, elle a simplement précisé qu'elle avaient dîné avec ses deux collègues lundi soir. "Ils s'étaient déjà rendus sur cette route de Kapisa et souhaitaient y retourner par leurs propres moyens pour donner la parole à la population afghane, oui ils savaient que cette route était dangereuse mais ils faisaient leur métier". Plus tôt dans l'après midi, une source proche de la cellule de crise à Kaboul avait indiqué que les deux journalistes français enlevés mercredi, avec trois accompagnateurs afghans, étaient "a priori vivants et en bonne santé et bien traités". Interrogée sur le sort des trois Afghans qui accompagnaient les journalistes de la télévision publique française France 3, la source a indiqué qu'ils n'avaient pas de certitude sur leur condition.

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution