Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Thales Alenia Space décroche l'un des six contrats Galileo

La Commission européenne a annoncé le verdict de 3 des 6 marchés portant sur la fourniture de la capacité opérationnelle initiale du système Galileo. Le marché relatif aux services de soutien du système Galileo est attribué à Thales Alenia Space, celui portant sur une première commande de 14 satellites à l'allemand OHB et le marché relatif aux services de lancement à Arianespace (France). "Ces adjudications permettront le déploiement initial et la fourniture de services pour le système européen de navigation par satellite dès le début de 2014", estime la commission. Antonio Tajani, vice-président de Commission européenne en charge des transports, estime que "cette étape, ainsi que l'attribution prochaine des marchés restants, marquent l'aboutissement d'une phase critique du programme Galileo. Nous pouvons maintenant nous concentrer sur le déploiement proprement dit et montrer aux citoyens européens que le système de navigation par satellite de l'Europe est bel et bien sur les rails". Dans le détail, Thales Alenia Space a décroché un contrat de 85 Millions d'Euros pour les services de soutien du système, qui couvre les services industriels nécessaires à l'Agence spatiale européenne pour l'intégration et la validation du système Galileo. Le contrat OHB représente 566 ME. L'UE avait signé en décembre un contrat-cadre avec OHB et EADS Astrium pour la fourniture d'un maximum de 32 satellites par la suite. Les satellites restants seront acquis dans le cadre de commandes de travaux ultérieures, passées chaque fois auprès d'OHB ou d'EADS Astrium "en fonction de l'offre la plus avantageuse". La Commission compte appliquer une stratégie de double source d'approvisionnement afin de réduire les risques, au niveau notamment des délais de livraison, et d'accroître la flexibilité. Enfin le marché passé avec Arianespace porte sur le lancement de cinq lanceurs Soyouz, emportant chacun deux satellites. Le premier lancement est prévu en octobre 2012. La valeur du marché s'élève à 397 ME. Les contrats devraient être signés dans les prochaines semaines entre les sociétés retenues et l'Agence spatiale européenne, agissant au nom de la Commission européenne. La Commission est dorénavant en mesure de prévoir plus précisément les délais de fourniture des différents services Galileo: le service ouvert, le service public réglementé et le service de recherche et sauvetage seront disponibles dès le début de 2014. Le service "sauvegarde de la vie" et le service commercial seront à l'essai à partir de 2014 et seront disponibles dès que Galileo aura atteint sa capacité opérationnelle complète avec une constellation de 30 satellites. Les trois marchés restants, portant sur l'infrastructure de mission au sol, l'infrastructure de contrôle au sol et l'exploitation, devraient être passés pour la mi-2010.

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution