Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le patron de Radio France réagit à la chronique acerbe de Stéphane Guillon diffusée hier matin...

Jean-Luc Hees joue la carte de l'humour. Le patron de radio France a réagi à la chronique acerbe de Stéphane Guillon. Rien de grave selon lui. «L'humour, c'est l'humour! Il y a peut-être des limites, mais en l'occurrence, elles ne sont pas franchies», a-t-il assuré au site lepoint.fr, réaffirmant que «le principe de liberté est entier sur Inter». Il poursuit : "Simplement, c'est la troisième fois que j'entends la même chronique sur ma Légion d'honneur : la semaine dernière, c'était Didier Porte sur Inter et Guy Carlier sur Europe 1. Bon, ça va... Je vais dire à Stéphane Guillon de se renouveler un peu. Même s'il rentre de vacances, il aurait pu trouver autre chose... (sourire). Quant à ma Légion d'honneur qu'il m'invite à refuser, il devrait savoir que je l'avais déjà. La Légion d'honneur, ça ne se demande pas, ça ne se refuse pas, ça ne se porte pas. J'aimerais aussi rappeler à Guillon que je ne l'entends pas souvent dire du mal des patrons de Canal + (chroniqueur dans Salut les Terriens ! , NDLR), ses autres employeurs. Et pour cause : s'il se le permettait, eux ne réagiraient pas comme nous. Et il perdrait ses 40.000 euros par mois !"
Lundi matin, Stéphane Guillon s'en est pris directement à Philippe Val, le patron d'Inter, et à Jean-Luc Hees. Il reproche au premier d'avoir déclaré dans une réunion interne: «France Inter est une radio qui coûte cher à l'actionnaire, qui n'est pourtant pas très bien traité par la station.» Une référence à Nicolas Sarkozy. «Admettons que nous soyons surpayés à le maltraiter, je le dis à Val: à partir de demain, je viens gratos», ajoute l'humoriste qui précise que les actionnaires de la station ne sont autres que les auditeurs.

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
Actu suivante  ›
Produits relatifs
485,81 €
542,74 €
702,23 €
425,75 €
7,35 €
620,70 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
HÔPITAUX UNIVERSITAIRES DE STRASBOURG
Avis de concession de service public portant sur la prestations de communication multimédia pour les patients : téléphonie, télévision connectée, accès internet et services associés.
» Consulter l'avis de concession de service public
 
Avis de concession de service public
CENTRE HOSPITALIER DE LIBOURNE
Avis de concession de service public portant sur la gestion du service de télévision, de la téléphonie et de l'accès Internet WIFI destinés aux patients du C.H. de Libourne.
» Consulter l'avis de concession de service public
 
Avis de concession de service public
GROUPE HOSPITALIER DU SUD ILE DE FRANCE
Avis de concession de service public portant sur la mise à disposition, des patients hospitalisés du Groupe Hospitalier du Sud Ile de France de solutions multimédia pour le site de Beauregard.
» Consulter l'avis de concession de service public