Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

ALSACE : Premier basculement au numérique à grande échelle

Après le basculement au « tout numérique » sur trois zones-tests, l'Alsace sera la première région française à abandonner définitivement la télé analogique au profit de la TNT. Mobilisation générale ! C'est le mot d'ordre lancé depuis plusieurs semaines, afin d'éviter l'écran noir du jour au lendemain, pour les téléspectateurs les plus vulnérables.

Après Coulommiers en Seine et Marne (20.000 habitants), Kaysersberg dans le Haut Rhin (3.000 foyers) et Cherbourg dans le Nord Cotentin (environ 200.000 habitants), l'Alsace, et ses 1,8 millions habitants, sera la première région française à « basculer » au tout numérique sur l'ensemble de son territoire. Les autres régions suivront progressivement : la Basse-Normandie le 9 mars, les Pays-de-la-Loire le 18 mai, la Bretagne le 8 juin et ainsi de suite jusqu'à l'extinction complète de l'analogique en France métropolitaine, prévue le 30 novembre 2011, avec la région Languedoc Roussillon.

Concrètement, dans la nuit du 1er au 2 février, les émetteurs hertziens de la région Alsace cesseront de diffuser le signal analogique sur lequel ils étaient réglés depuis près de 60 ans. Dès lors, seul subsistera le signal numérique, ce qui implique que chaque téléspectateur dispose d'un équipement adapté : condition indispensable pour recevoir l'ensemble des chaînes de la TNT et bénéficier de la qualité d'image associée.

Sur le terrain, chez les antennistes et revendeurs alsaciens, la pression monte. Pour mieux répondre à l'afflux des demandes d'information, d'installations et faire face aux ventes d'adaptateurs durant ces dernières semaines, certains revendeurs n'ont pas hésité à embaucher. Il a fallu gonfler les stocks, le téléphone ne cesse de sonner et... le chiffre d'affaires explose ! Bref, le passage au numérique est une véritable manne pour les professionnels en cette période de crise économique. La grande distribution n'est pas en reste : les adaptateurs sont, depuis plusieurs mois, présents aux endroits stratégiques des magasins et se vendent comme des petits pains ces derniers jours. Les retardataires sont légion !
Le groupement d'intérêt public "France Télé Numérique" (FTN), auquel sont associés les six grandes chaînes historiques n'ont pourtant pas ménagé leurs efforts depuis plusieurs mois au travers d'une vaste campagne d'information : affichage, publicités, courriers distribués dans les boîtes à lettres et messages diffusés en bandeaux sur les écrans de télévision. Rien n'a été négligé pour inviter chacun à vérifier que son téléviseur et/ou son antenne est compatible avec la TNT.

Néanmoins, si la crainte de l'écran noir est bien réelle, elle ne devrait concerner qu'une petite minorité de téléspectateurs. Les alsaciens semblent déjà bien équipés, que cela soit via un adaptateur TNT, une antenne satellite, ou parce qu'ils sont abonnés au câble, à l'ADSL ou encore à une offre de type « box ». Si l'on se réfère à une enquête effectuée en septembre dernier par Médiamétrie, seuls 5,4 % des foyers captaient encore la télévision exclusivement via l'analogique hertzien par l'antenne râteau, soit moins de 43.000 foyers (contre 17,2 % au niveau national).
Pour en savoir plus sur la télévision numérique terrestre en France :
TNT | TNT HD | Les chaînes TNT gratuites | Les chaînes TNT payantes
Trouver un antenniste près de chez vous | L'actualité de la TNT

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
Actu suivante  ›
Produits relatifs
99,99 €
89,99 €
80,00 €
81,00 €
124,00 €
72,00 €
  
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution