Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Défaillance de certains adaptateurs TNT : le CSA repousse le problème

Dans un papier intitulé : L'alerte aux adaptateurs TNT obsolètes est levée. Jusqu'à quand ?, le site internet de 60 millions de consommateurs révèle que le CSA aurait trouvé une parade provisoire au problème d'obsolescence de certains adaptateurs TNT.



Rappel des faits
Le 22 février dernier, le site internet du magazine Que Choisir ? affirmait que plusieurs centaines de milliers d'adaptateurs TNT étaient menacés de panne imminente. Information mollement démentie, ou partiellement reconnue par les intéressés : constructeurs, CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel), FTN (France Télé Numérique) entre autres. Quoiqu'il en fût, l'article de Que Choisir ? mettait en lumière un véritable problème technique, quasiment oublié jusqu'alors, semble-t-il, par les uns et par les autres. Chemin faisant, "l'affaire des adaptateurs TNT", qui n'en était encore pas véritablement une, commençait à empoisonner l'atmosphère, d'autant plus que la DGCCRF s'était invitée dans le dossier ces derniers jours. Une montée en puissance médiatique avec comme point d'orgue, un sujet dans un JT de TF1, commençait à inquiéter les divers protagonistes de cette affaire... Et ce, d'autant que nous sommes à la veille du prochain basculement au "tout numérique" de la Basse-Normandie, les 8 et 9 mars prochains. Ajoutons que le récent basculement Alsacien laisse encore quelques téléspectateurs amers... Et l'on comprendra aisément qu'il devenait plus qu'urgent que cette affaire n'en devînt, définitivement, jamais une... Il fallait réagir, et vite ! C'est ainsi que le CSA vient de trouver, in extremis, une solution technique repoussant le problème à 2013. Mais l'affaire révèle que de nombreux modèles ne respectent pas toutes les normes de la télévision numérique.

Comme le rappelle 60 Millions de Consommateurs, au moins 300 000 adaptateurs TNT ne sont pas totalement compatibles avec les normes prévues pour la télévision numérique.
Aujourd'hui invisible pour le téléspectateur, le problème menaçait d'éclater au grand jour à partir du 5 mai 2010. À cette date était envisagé un changement dans les signaux de diffusion de la TNT, rendu nécessaire par la multiplication des chaînes.
Si l'affaire est très technique - il s'agit de la «segmentation de la table de signalisation (NIT), selon le jargon du secteur -, les conséquences sont bien concrètes. Dans les semaines et mois suivant ce changement, les adaptateurs non conformes allaient se retrouver incapables de mettre les chaînes dans le bon ordre ou d'en recevoir certaines. Dans de rares cas, certains appareils auraient même pu se retrouver inutilisables.

Le scandale évité de justesse
Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a finalement trouvé une parade technique. Elle a été actée en séance plénière le mardi 2 mars 2010. Elle permet d'éviter le changement du 5 mai, à tout le moins de le repousser de plusieurs années.
«Le téléspectateur ne sera pas pénalisé jusqu'à 2013», explique à 60 Alain Méar, l'un des neuf sages du CSA. «Au lieu de segmenter la table de signalisation, qui est une sorte d'annuaire électronique des chaînes dans lequel on devait créer une page supplémentaire, on va l'optimiser.»
De quoi éviter le scandale que cette affaire aurait immanquablement provoqué, au moment où la plupart des Français se préparent au passage à la télévision tout-numérique (voir ci-contre).
Les germes d'une défaillance future demeurent
Les téléspectateurs peuvent donc pousser un ouf - provisoire - de soulagement. La médiatisation de l'affaire, depuis sa révélation en février 2010 par nos confrères de Que Choisir, a permis de repousser l'échéance. Mais le fond du problème demeure : certains adaptateurs TNT vendus aux consommateurs portent en eux les germes d'une défaillance future. Le risque est plus grand avec certains adaptateurs vendus avant septembre 2007, date de la découverte du problème par les professionnels, et avec les adaptateurs premier prix écoulés notamment dans la grande distribution.
«Les appareils meilleur marché ont peut-être pris quelques libertés vis-à-vis des normes», estime Alain Méar au CSA. Il craint que de tels appareils non conformes soient en vente, aujourd'hui encore.
À quand une certification des adaptateurs TNT ?
Un rappel à l'ordre pourrait être prochainement envoyé par les services de la Répression des fraudes aux fabricants, importateurs et distributeurs d'adaptateurs TNT.
«Je pense qu'il faut aller plus loin : il faudrait mettre en place une véritable certification des adaptateurs TNT, une sorte de label, qui permettrait de tarir les flux d'entrée d'adaptateurs TNT non conformes», ajoute Alain Méar.

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
Actu suivante  ›
Produits relatifs
65,90 €
99,99 €
98,00 €
88,90 €
338,00 €
179,00 €
  
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution