Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

France O bientôt disponible dans toute la France sur la TNT

Après le décret modifiant le cahier des charges de France Télévisions, la chaîne de l'outre-mer va prendre le canal laissé libre par le retrait de la chaîne AB1, révèle les echos.fr. Il restera un canal de la TNT payante à attribuer.



Selon notre confrère, la TNT va très prochainement compter une chaîne gratuite supplémentaire. France O, la chaîne de l'outre-mer de France Télévisions, va faire son apparition sur la TNT gratuite au niveau national avant l'été. Vendredi dernier, le gouvernement a en effet publié le décret modifiant le cahier des charges de France Télévisions pour permettre à France O d'avoir une diffusion nationale. Ce décret ne constitue pas une surprise. Il fait suite aux états généraux de l'outre-mer : tenus en 2009, ils avaient vu, à leur terme, le président de la République prendre notamment l'engagement d'assurer une couverture nationale pour France O. Pour l'instant, la chaîne est disponible dans les départements et territoires d'outre-mer, sur la TNT, mais seulement en Ile-de-France et dans l'offre câble-satellite-ADSL. Le décret publié, il appartient maintenant au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) de faire une place pour France O. Et le choix s'impose de lui-même, la TNT n'offrant pas de multiples possibilités : seule la fréquence laissée vacante en 2008 par AB1 sur la TNT payante permet d'assurer une couverture nationale à la chaîne publique.

Le CSA devrait officialiser sa décision dans les jours qui viennent, le calendrier lui donnant deux mois une fois le décret publié. France O sera sur le multiplexe R6, aux côtés des chaînes de TF1, de NRJ12 et de TMC. « Mettre France O sur le R6 est la seule solution possible pour assurer une diffusion nationale à la chaîne », assure une source proche du dossier, le multiplexe R3, où figurent les chaînes (payantes) du groupe Canal+, n'ayant pas une diffusion nationale. Les echos.fr constate que pour le CSA, cette décision aura une portée double. Outre l'application du décret, elle réglera la moitié du problème des deux fréquences laissées vacantes sur la TNT payante : en effet, AB1 n'avait pas été la seule chaîne à se retirer de la TNT payante, puisque Canal J, la chaîne jeunesse du groupe Lagardère, l'avait suivie fin 2008.

Le CSA avait lancé une consultation à ce sujet, mais la décision présidentielle imposant une couverture nationale pour France O a changé les données du dossier. La décision concernant la seconde fréquence payante devrait, elle, être prise fin mars, après les Rencontres de la télévision payante que le CSA organise à Paris. Plusieurs options existent pour le CSA : attribuer la fréquence à un nouvel opérateur, certains, comme le groupe Bolloré, ayant déjà ouvertement fait acte de candidature. France Télécom n'a pas non plus caché son intérêt.

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
Actu suivante  ›
Produits relatifs
59,90 €
100,67 €
34,90 €
53,64 €
29,34 €
37,90 €
  
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution