Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La musique interdite sur les radios en Somalie

La plupart des radios en Somalie ont cessé de diffuser de la musique sur leurs ondes, à la suite d'un ultimatum lancé par des islamistes de la milice radicale Hezb al-Islam. Les insurgés jugent que la musique est contraire à l'Islam. L'interdiction n'est pas sans rappeler les Talibans en Afghanistan, estime le correspondant de la BBC en Somalie. Dans certaines zones du pays, les militants islamistes ont par le passé interdit la diffusion de films ou le football. Ils ont aussi imposé le port de la barbe aux hommes. L'ultimatum lancé par la milice Hezb al-Islam expirait mardi. Jusque là, 13 des 15 radios de la capitale diffusaient de la musique. Les stations de radio ont expliqué qu'elles avaient obéi à l'injonction islamiste par peur de représailles. Désormais, les habitants de Mogadiscio ne peuvent écouter de la musique que sur Radio Mogadiscio, une radio basée dans la zone contrôlée par le gouvernement, ou bien sur une autre radio installée au Kenya mais qui diffuse en FM à Mogadiscio. Selon notre correspondant dans la capitale somalienne, Mohamed Ibrahim, les autres radios sont obligées d'utiliser des sons pour les jingles entre les programmes, comme par exemple un lion qui rugit ou un avion qui décolle. Beaucoup d'entre elles craignent de perdre des auditeurs et des revenus publicitaires du fait de l'interdiction. La population, quant à elle, « n'est pas très contente qu'on ait interdit la musique », comme l'explique le correspondant de BBC Afrique, "surtout les jeunes qui écoutaient ces radios". Source : www.bbc.co.uk L'Union nationale des journalistes somaliens (UNSOJ) a dénoncé cette mesure comme une "violation patente de la liberté d'expression". La Somalie ne dispose plus de gouvernement central depuis 1991 et les militants islamistes contrôlent de larges portions du territoire. Dans la capitale, seule une petite zone reste entre les mains du gouvernement de transition, qui soutenu par les troupes de l'Union africaine et les fonds de l'ONU.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
99,99 €
846,82 €
78,36 €
84,99 €
85,99 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier de Tourcoing
Avis de concession de service public relative aux prestations de mise à disposition de télévisions et d'un accès internet aux patients du Centre Hospitalier de Tourcoing, via la mise en place de différents bouquets et services "à la carte".
» Voir l'avis de concession de service public
 
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier La Palmosa
Avis de concession de service public relative aux prestations de mise à disposition auprès des patients du Centre Hospitalier de Menton, d'abonnements de Télévision et d’abonnements d'accès Internet.
» Voir l'avis de concession de service public