Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Appel des cinéastes au nouveau président de France télévisions

A peine pressenti par l'Elysée, les cinéastes de L'ARP prennent acte de la désignation de Rémy Pflimlin à la Présidence de France Télévisions.

Dans un communiqué, la société civile des Auteurs, Réalisateurs et Producteurs, souhaitent profiter de cette occasion pour saluer le travail effectué par les équipes dirigées par Patrick de Carolis et en appellent au nouveau Président pour que France Télévisions participe toujours activement à la défense de la diversité des cinémas.

Dans un communiqué publié aujourd'hui, ils présisent que, "pour atteindre cette ambition, il est nécessaire que le service public contribue, grâce à un investissement consolidé des deux chaines historiques, à préserver les conditions favorables à la création cinématographique.

Les investissements dans la production cinématographique doivent continuer de s'effectuer de manière diversifiée et doivent permettre de révéler et de diffuser, y compris à des heures de plus grande audience, de nouveaux réalisateurs, des films artistiquement plus exigeants.

Cette nécessité devient d'autant plus impérieuse pour le service public de la télévision que des chaines de la TNT ne diffusent qu'un certain type de cinéma à un public de plus en plus nombreux.

Le désir de cinéma étant toujours vif pour les téléspectateurs, la télévision de service public doit ainsi contribuer, par ses choix de programmation, à mettre en valeur un cinéma différent et à diversifier les goûts du public.

Le cinéaste est souvent celui qui donne naissance à une oeuvre, l'initiateur d'un projet, celui qui lui insuffle son identité profonde. Il consacre tout son temps et toute son énergie à l'écriture, à la mise en production, à la réalisation et à la finalisation de son oeuvre. Pourtant, ce rôle central est trop souvent nié à la sortie du film et pas suffisamment mis en valeur par les diffuseurs.

C'est donc aussi, nous semble-t-il, le rôle du service public de redonner ses lettres de noblesse au réalisateur dans un pays qui a consacré depuis plus de 50 ans le cinéma d'auteur.

Les cinéastes de L'ARP regrettent enfin l'absence d'une véritable émission du cinéma retraçant les différentes sorties de la semaine et qui mette l'accent, à l'instar de ce qui peut se trouver sur le service public pour les émissions littéraires ou pour le cinéma sur des déclinaisons de chaîne privée, sur la travail du metteur en scène, participant ainsi à l'éducation au cinéma pour un public large et à la formation du goût cinématographique.

Les cinéastes de L'ARP souhaitent garantir Rémy Pflimlin et ses équipes de leur soutien et de leur travail actif pour que le service public reste rempli d'audace et d'ambition."

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution