Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Nouveau contrat pour Sea Launch

Le groupe international Sea Launch a signé la semaine dernière un contrat sur la mise en orbite d'un satellite qui permettra d'augmenter son carnet de commandes, mis à mal par un tir raté début 2007, a annoncé lundi Sea Launch sur son site.

"Le groupe placera en orbite géostationnaire un satellite de télécommunications d'Asia Satellite Telecommunications Company (AsiaSat) entre 2012 et 2014", est-il indiqué dans un communiqué du groupe qui avait effectué plus de 30 tirs réussis depuis la plateforme flottante Odyssey avant l'explosion d'un lanceur au décollage en 2007.

Créée en 1995, Sea Launch est la seule société au monde à réaliser des lancements spatiaux depuis une plateforme flottante positionnée à proximité immédiate de l'équateur, dans le Pacifique, afin de maximiser la charge utile des fusées (jusqu'à 3 tonnes pour l'orbite géostationnaire, 6 t pour l'orbite de transfert géostationnaire et 9 t pour les orbites terrestres basses).

Suite à l'échec du tir d'un lanceur Zenit-3SL en 2007, les lancements ont été interrompus pendant un an et le carnet de commandes de Sea Launch a notablement diminué.

Sea Launch, en redressement judiciaire depuis juin 2009, a présenté un plan de réorganisation le 10 mai dernier au tribunal des faillites du district américain du Delaware. Son affaire sera examinée le 27 juillet prochain, selon le communiqué qui stipule que l'entreprise compte sortir de la faillite en 2010.

Le consortium Sea Launch regroupe le géant aéronautique américain Boeing (40%), le norvégien Aker Kvaerner (20%), les ukrainiens Ioujnoe (5%) et Ioujmachzavod (10%) et la société de construction spatiale russe RKK Energuia (25%).

Aux termes du plan de réorganisation, une filiale de RKK Energuia - Energuia Overseas Limited (EOL) - compte acquérir 85% des actions de Sea Launch en échange d'un investissement dans le capital de 140 millions de dollars. La part restante (15%) sera détenue par les créanciers chirographaires de Sea Launch. Energia fournira également à Sea Launch l'accès à un fond de roulement d'un montant de 200 millions de dollars.

Le dernier tir effectué depuis la plateforme Odyssey remonte à avril 2009. Un Zenit-3SL a orbitalisé le satellite italien SICRAL 1B, selon le site officiel de Sea Launch.

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
Actu suivante  ›
Produits relatifs
903,14 €
521,51 €
499,99 €
5,36 €
665,50 €
462,18 €
  
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution