Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Projet de lancement d'un bouquet multilingue de chaînes satellitaires "anti-fanatisme"

A la mi-journée a eu lieu à Paris une conférence de presse du Cheikh Fahad Alsalem Al Ali Alsabah, l'une des plus grosses fortunes du Koweit, qui a présenté son projet privé de lancement d'un bouquet de chaînes satellitaires pour le dialogue des cultures en France et en Europe.

Il est venu porter ce projet en Europe et prioritairement en France, le pays des droits de l'homme. Ce qui va dans le sens de l'idée fondatrice du projet qui est de "contrer toutes sortes de fanatismes et de favoriser un dialogue de paix entre les civilisations du monde". Il précise, "depuis le 11 septembre 2001, le fossé n'a cessé de se creuser entre les communautés [...] La perception dominante de l'Islam par l'Occident n'a plus rien à voir avec la réalité. Celle du monde occidental par les communautés musulmanes non plus..."

Pour ce faire, le Cheikh Fahad Alsalem, membre de la famille régnante du Koweit et très impliqué dans l'univers des médias de son pays, veut y mettre les moyens. Il est l'initiateur et l'investisseur de référence du projet ainsi que sa famille, associé à d'autres financiers, dont il n'a pas révélé les noms. Il n'a pas, non plus, chiffré l'investissement se contentant d'affirmer qu'il serait conséquent, "à la hauteur du projet". Il donne aussi peu d'information quant à savoir quel(s) opérateur(s) satellitaire(s) serai(en)t retenu(s), "je discuste avec tous les opérateurs" dit-il. Si autant de questions n'ont pas, à ce jour, de réponses concrètes, c'est que, sur le fond, ce voyage est surtout une première prise de contact destinée à évaluer l'impact du projet et l'intérêt que peuvent y porter les sphères politiques et économiques françaises et européennes.

Ce qui est "sûr", c'est que ce projet fera appel à des productions locales, le bouquet sera nécessairement multilingue. Dans ce domaine, la France devrait être bien placée et devrait même disposer d'un rôle central puisque le bureau principal de l'organisation devrait y être installé. Le Cheikh Fahad Alsalem donne néanmoins des gages sur l'avancée du projet : la première étape est bouclée car l'infrastructure technique est déjà opérationnelle au Koweit à la Cité des Médias d'où sera émis le bouquet. Ensuite, il est indispensable de recueillir l'assentiment des politiques français et européens et convaincre des investisseurs privés stratégiques dans le domaine des média pour que la seconde étape du projet soit atteinte. La dernière étape étant la constitution des équipes et la mise en place des structures. Le modèle économique retenu est celui de la commercialisation d'espace publicitaires sur les chaînes composant le bouquet.

Son objectif est un lancement à l'automne 2011, sur tous les vecteurs dont on peut disposer aujourd'hui : le satellite mais également le câble, fibre optique, Internet et le téléphone mobile.

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
Actu suivante  ›
Produits relatifs
521,51 €
903,14 €
607,55 €
5,36 €
722,58 €
597,50 €
  
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution