Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Nouveau record de ventes de téléviseurs en France devant approcher les 9 millions en 2011

En préambule de la conférence de presse sur le thème du bilan et perspectives des ventes sur le marché français de l'Electronique grand public (EGP), qui s'est tenu hier à Paris, Philippe Citroën, président du SIMAVELEC (Syndicat des industries de matériels audiovisuels électroniques) a, tenu à préciser que jamais l'univers concurrentiel n'avait été si riche et le choix des consommateurs en produits électroniques si diversifié (télévisions, ordinateurs, tablettes, appareils photos....).

En 2010, 8,5 millions de téléviseurs ont été commercialisés et en 2011 les ventes devraient approcher les 9 millions. Pour Philippe Citroën, « ces niveaux historiques sont à mettre principalement en relation avec les opérations
d'extinction de la télé analogique et le basculement vers le tout numérique ». En 2012 et 2013, la tendance devrait être à un « atterrissage » en douceur, l'activité étant soutenue non seulement par le remplacement, par des téléviseurs à écrans plats, des 15 millions d'écrans cathodiques restant dans les foyers, mais aussi par la généralisation de trois
technologies phares :

o Les téléviseurs LED, qui permettent une meilleure qualité d'image avec une consommation d'énergie plus faible, introduits sur le marché en 2009 et qui devraient représenter plus de 90 % des ventes en 2013

o Les, téléviseurs « 3D », la fonction 3D se généralisant sur les téléviseurs de plus de 32 pouces

o Les téléviseurs dits « connectés », la connexion au réseau Internet concernant progressivement toutes les gammes de produits pour atteindre dès 2013, 75 % des volumes commercialisés.

Philippe Citroën a ajouté que « la production et la diffusion de contenus adaptés, permettant aux consommateurs de bénéficier au mieux des ces nouvelles technologies, sont une des conditions du succès de celles-ci ». Il s'est ainsi félicité de l'arrivée de nombreux films en 3D. Quant à la « connectivité », qui répond à une demande forte des consommateurs, notamment de la jeune génération, « elle permettra d'enrichir l'expérience audiovisuelle avec la télévision de rattrapage, la VAD et la possibilité debénéficier de nombreux autres services et contenus ». « De nombreuses discussions sont encore à mener», a signalé M. Citroën, « en particulier en ce qui concerne la neutralité du net, le financement de la création, la protection des jeunes publics, les revenus publicitaires », discussions d'autant plus importantes et complexes qu'elles concrétisent le phénomène de la convergence de l'audiovisuel et de l'informatique. En raison de ces apports technologiques, le prix moyen d'un téléviseur pourrait ralentir sa décroissance ; celle-ci conjuguée à un ralentissement
des ventes devrait conduire le chiffre d'affaires de la profession à se rétracter pour atteindre 4,15 milliards d'EUR en 2011 et 3,6 milliards en 2013.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public