Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Le désarroi des naufragés de la Télévision numérique terrestre

Si, globalement le passage "au tout numérique" se déroule dans de bonnes conditions, il n'en demeure pas moins vrai que, localement, de nombreux problèmes persistants privent de télévision depuis plusieurs semaines quand ce n'est pas plusieurs mois, des téléspectateurs désabusés.

Sous le titre "Sainte : Naufragés de la télévision numérique terrestre",le quotidien Sud-Ouest rapporte les mésaventures des habitants de Diconche (région de Sainte en Charente-Maritime) qui font face à un écran noir (ou presque) depuis le 19 octobre 2010 date de l'arrêt de l'analogique. Exemple parmi beaucoup d'autres...

La scène se déroule pendant un dernier match de rugby du Tournoi des Six Nations entre la France et l'Irlande, précise le journal. Philippe Douet, un habitant du lotissement de Diconche, est devant sa télé à encourager les bleus. La réception n'est pas très bonne mais l'image est tout de même visible. Tout à coup, alors qu'un essai est sur le point d'être marqué, boum, c'est l'écran noir. L'intéressé, désespéré, téléphone alors à son voisin d'en face, Roger Vantrepotte. « Dis, t'as vu l'essai ? Est-ce qu'il a été marqué ? » Et ben non, il n'a rien vu. Chez lui aussi l'image a disparu.
« On paye une redevance »

Ce genre de mésaventure, les habitants de ce lotissement saintais le vivent régulièrement depuis le passage à la télévision numérique terrestre (TNT) en octobre dernier. Pour eux, la TNT a viré à l'enfer. « On ne peut pas regarder un film jusqu'à la fin et on vit avec l'angoisse que le programme s'arrête à tout moment. Lorsque ça arrive et que l'image revient après quelques minutes, on a perdu le fil », explique Roger qui se souvient de ce dimanche pluvieux où il avait ses petits-enfants à la maison.

« Nous n'avons eu aucune chaîne de toute la journée. Ils voulaient regarder Gulli et ils n'ont pas pu », glisse ce grand-père remonté. « En revanche, on paye une redevance télé qui est de plus en plus élevée. J'ai contacté le service des impôts pour leur faire part de mon problème et de mon envie de ne pas payer cette redevance. Ils m'ont dit que si je le faisais, j'aurais une majoration de 10 %. » Roger Vantrepotte a pourtant fait tout ce qu'il fallait pour que ça marche. Il a même fait venir un réparateur qui lui a posé deux amplis. Rien à faire. « On ne sait pas d'où ça vient. J'ai entendu dire qu'on était en fin de zone de l'émetteur », avance Philippe Douet qui a bien tenté de joindre le service de gestion urbaine de proximité de la ville de Saintes. Sauf que ce n'est pas de son ressort.
Le parcourt du combattant

Les naufragés de la TNT ont songé lancer une pétition. La question se pose, après, sur l'identité du destinataire. Parce que pour avoir une personne ad hoc au bout du fil, c'est la croix et la bannière. Les habitants de Diconche ne sont sans doute pas les seuls dans ce cas. C'est en tout cas ce qu'on laisse entendre chez Sardain, un magasin hifi et vidéo installé à Saintes qui fait de la réparation et de la pose d'antennes et de paraboles. Des habitants à Rochefort sont aussi confrontés au même problème. « Il y a des coins où la TNT marche très difficilement. Nous intervenons souvent pour des problèmes de réception. Le souci, c'est que ça peut venir de plein de choses », y confie t-on. « Il est vrai que l'analogique était beaucoup plus simple. Chez certains clients, on se casse la tête. En dernier recours, on est obligé de remplacer l'antenne râteau par une parabole, mais ça coûte cher. »

Il arrive que dans une rue la TNT fonctionne chez cinq habitants et ne soit pas captée par le sixième. Pourquoi ? « Allez savoir », reprend la salariée du magasin Sardain. « D'une habitation à l'autre, ça varie. L'explication est très difficile à trouver. » Voilà qui ne va pas rassurer Roger et Philippe qui entendent bien ne pas se laisser faire.

« On ne voit pas pourquoi on devrait acheter une parabole alors que la TNT peut être reçue via une antenne râteau », insistent-ils. En tout cas, il faut qu'ils se dépêchent à trouver une solution. Le Crunch rugbystique entre Anglais et Français est programmé ce week-end.

Source : www.sudouest.fr
Partager sur :
Pour en savoir plus sur la télévision numérique terrestre en France :
TNT | TNT HD | Les chaînes TNT gratuites | Les chaînes TNT payantes
Trouver un antenniste près de chez vous | L'actualité de la TNT

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public