Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

TF1 accusé de bidonnage dans son journal de 13H

Un faux témoignage contenu dans un reportage réalisé par des journalistes de Nice Matin a été diffusé jeudi au cours du JT de 13H de TF1.

Ce reportage impliquait une attachée de presse du Conseil général des Alpes-Maritimes. C'est d'ailleurs Jacques Victor, président du groupe communiste au Conseil général qui a dévoilé la supercherie. La supposée mère de famille interrogé dans le reportage n'a, en vérité, pas d'enfant et est de surcroît, attachée de presse du président du Conseil général, le député UMP Eric Ciotti.



« Je n'étais pas au courant, C'est une faute professionnelle », a déclaré Eric Ciotti à France Info, en précisant que sa collaboratrice était intervenue « à la demande de TF1″. Ce n'est cependant pas la rédaction de TF1 qui a réalisé le sujet, mais des journalistes de Nice Matin, se défend la chaîne. L'attaché de presse a présenté sa démission. Catherine Nayl, la directrice de l'information de TF1, a déclaré que la chaîne « a subi un préjudice assez important » et s'est déclarée en colère mais ne pas avoir l'intention de remettre en cause les accords entre TF1 et Nice Matin.

Mise à jour 14h30:
Jean-Pierre Pernaut présente ses excuses pendant le 13H du 27/06/11 :
"Nous sommes sincèrement désolés de ce manquement inadmissible au sérieux, à l'éthique et à la déontologie de l'information. C'est la première fois dans l'histoire de nos journaux [...] Nous ne pouvions ici ni déceler, ni imaginer pareille faute, malgré les procédures de contrôle mises en place pour les 15.000 reportages que nous diffusons chaque année. Néanmoins nous vous prions d'accepter nos excuses".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public