Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Fin de l'illimité Internet - Orange s'explique

Face à la polémique concernant la supposée fin de l'illimité sur les lignes fixe ADSL en France, l'AFUI (Association Française des utilisateurs d'internet) a pu s'entretenir avec Michaël Trabbia, directeur des Affaires Publiques du Groupe France Télécom Orange.

Michaël Trabbia, directeur des Affaires Publiques du Groupe France Télécom Orange, s'explique sur la polémique au sujet d'une supposée fin de l'Internet illimité en France.

Orange envisage-t-il la fin de l'Internet illimité pour ses clients ?
Non. La fin de l'Internet fixe illimité n'est pas à l'ordre du jour chez Orange France.
Nous ne craignons pas la fin de l'illimité mais un segmentation des offres avec un illimité plus couteux que la gamme tarifaire actuelle.
En aucun cas il n'est prévu de supprimer les offres illimitées, encore moins de migrer sur des offres non illimitées les clients bénéficiant actuellement de ces offres. Il y a bien entendu des réflexions autour de la segmentation des offres, car c'est le rôle des opérateurs que de réfléchir à la valorisation de leurs services.

Est-ce un engagement long-terme ?
Nous ne saurions prédire l'avenir de l'Internet en France mais, dans un secteur aussi concurrentiel, il faut noter que la dynamique est globalement favorable au consommateur et non l'inverse.

Le réseau est-il saturé ?
Il y a une très forte croissance de la consommation de la bande passante Internet. Notre but est d'assurer une très bonne qualité de service à nos clients et nous investissons massivement en ce sens (environ 6 milliards d'euros par an). Nous pensons qu'il serait normal et efficace que les fournisseurs de contenu (youtube, google, dailymotion etc...) contribuent également de façon équitable à cet effort.

Quid de la fibre ?
Nous avons annoncé un plan d'investissement ambitieux dans le déploiement du très haut débit, dans le respect du cadre réglementaire. A cet égard, nous avons d'ores et déjà annoncé la signature d'un premier accord de co-financement avec l'opérateur Free sur le déploiement en dehors des zones très denses, tout en poursuivant nos discussions avec les autres opérateurs. Toutefois, cela ne réglera pas le problème de saturation qui concerne les noeuds d'interconnexion, ainsi que les réseaux de transport, et non la boucle locale.

Le site de l'AFUI publie en intégralité l'entretien (http://www.afui.org)
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public