Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Radio locale : 92 Radio ou la radio des Hauts-de-Seine

Le 92 est connu pour ses responsables politiques dont le Président de la République Nicolas Sarkozy. C'est un département réputé pour son club de rugby, le Racing Métro, le club de Sébastien Chabal, l'icône du rugby français. Les Hauts-de-Seine c'est aussi le centre d'affaires « La Défense ». Et maintenant, le 92 a aussi sa radio ! Découverte...

92 Radio en cinq questions/réponses

Pouvez-vous nous présenter cette "nouvelle formule" de 92 radio ?

Contrairement à la première version de la Radio des Hauts-de-Seine, nous sommes à ce jour autonome financièrement, philosophiquement et politiquement. 92 RADIO est à destination des habitants de notre département et de sa région. Nous souhaitons dynamiser et permettre aux acteurs locaux de se faire connaître. Nous souhaitons créer du lien entre les générations, milieux sociaux, associations, administrations et élus locaux avec la population.

Comment est constituée votre grille de programmes ?

Nous avons de nombreuses rubriques : Musique, écologie, mode, culinaire, société, météo, l'information nationale. etc. A partir de septembre nous aurons de nouvelles rubriques : Pôle emploi 92, associations 92, les conseils de la CPAM92, les informations locales, etc. 30 % de notre programmation musicale est des années 80, 20 % pour les musiques actuelles, 20 % années 70, 20 % des années 90 et 10 % jeunes talents de notre région. 40 % au total de musiques "Française". Nous avons une grille de programmes qui correspond aux adultes (Format gold).

Comment peut-on vous écouter ?

A ce jour, il est possible d'écouter la radio sur internet et téléphone Mobile (iPhone, Android). Une demande de fréquence temporaire sera déposée courant septembre, pour les périodes de décembre à janvier et de mai à fin septembre. Ces périodes correspondent à une activité intense de notre département. En parallèle une demande de fréquence définitive sera faite au CSA, mais il faut attendre l'appel à candidature sur la région Île-de-France.

Quels sont vos projets pour les prochains mois ?

Nous participons à de nombreux forums des associations dans le 92. Nous délocalisons nos studios pour réaliser des directs dans les villes et permettre ainsi aux acteurs de chaque commune de se faire connaître, sous une autre forme. Nous serons présents sur de grosses manifestations comme par exemple la Fête de l'Humanité, Chorus, Les Vielles Charrues, etc. Nous délocalisons nos studios pour permettre aux auditeurs de vivre de gros événements en Live. A partir de septembre notre véhicule sera équipé de liaisons "satellite" et nous permettre avec l'aide de notre partenaire Eurocom Diffusion d'avoir les mêmes moyens que les radios nationales.
Nous allons mettre en place nos premiers emplois avec l'embauche de deux journalistes qui couvriront l'actualité locale. Des la première année des emplois sont créés, dans le cadre de l'insertion.

Pourquoi pensez-vous qu'une radio dans les Hauts-de-Seine est un vecteur de communication qui va trouver son public ?

Depuis quelques années, les auditeurs reviennent vers les médias locaux. C'est également un média permet avec les nouvelles technologies de diffuser de multiples informations. La première version de 92 radio était particulièrement écoutée, même si elle était marquée politiquement. L'auditeur aime que l'on parle de sa ville, le commerçant aime entendre sa publicité et les municipalités sont à la recherche de médias locaux pour faire connaître leurs initiatives.

A ce jour, seul le Parisien occupe le terrain et il y a qu'un seul correspondant pour l'AFP. France Bleu qui est une radio généraliste, couvre certains événements. Vous allez me dire que notre département est proche de Paris, avec l'ensemble de médias nationaux. Justement le propre d'un média national est de couvrir l'actu, sur l'semble du territoire et non uniquement sur le 92.

Nos études disent que nous aurons, le premier jour de diffusion, plus de 86.000 auditeurs et le premier mois plus de 378.000 auditeurs. Pour donner une image de notre radio, disons que nous sommes, en quelque sorte, une déclinaison départementale de Radio France, avec qui nous avons une convention.

Yann Leriche est le refondateur de 92 Radio et l'ensemble du conseil d'administration lui fait une confiance absolue. Il connaît depuis plus de 25 ans le milieu radiophonique. Il participe et soutien, de nombreuses radios tant au niveau local que national.

Il est important de maintenir pour les auditeurs une diversité des médias et particulièrement des radios associatives.


Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public