Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

En direct de l'IFA : Toshiba dévoile ses nouveautés

Aurélien Sablonnière, chef Produit DVD et Nouvelles Technologies de Toshiba présente à Clair Prieur, rédactrice en chef du magazine "Cinéma Chez Soi", les nouveautés que la marque présentent à l'IFA 2011 et en particulier le 1er téléviseur 3D sans lunettes au monde.

Claire Prieur : Tout le monde reconnaît que, globalement, l'IFA 2011 ne propose que peu de sorties spectaculaires, en dehors de quelques marques telle que Toshiba. Quelles sont les nouveautés que vous annoncez en cette rentrée ?

Toshiba : Beaucoup de choses à dire cette année. Beaucoup de nouveautés, beaucoup d'innovations. Trois grosses innovations en cette rentrée. Tout d'abord la TV 3D sans lunette, le 55ZL2, qui sera commercialisée en Europe et donc en France au mois de décembre, et qui sera la première TV sur le marché à proposer cette technologie 3D sans lunette.

Il y a un tout nouveau panel sur cette TV. Nous sommes en effet sur un dalle 4K par 2 k avec une résolution beaucoup plus forte que l'on peut avoir aujourd'hui sur le marché puisque 3840 X 2160 (les écrans Full HD se limitent aujourd'hui à 920 x 1080).

Le téléviseur est toujours équipé du processeur CEVO qu'on avait déjà intégré dans le 55ZL1, commercialisé depuis le mois d'avril. C'est ce processeur qui permet de proposer cette technologie 3D sans lunette. Cette technologie va permettre de s'orienter sur des angles différents et, grâce à un système de caméra, à un ensemble de personnes faisant face à l'écran de percevoir et de profiter de la même façon de la TV 3D sans lunette.

CP : Quel est le prix public auquel on peut s'attendre ?

Toshiba : A l'heure actuelle, il est très difficile d'annoncer un prix public, mais pour vous donner une idée, ce téléviseur sera très probablement commercialisé entre 7 000 et 10.000EUR, mais rien est encore confirmé.

CP : Avec un tel tarif, assez prohibitif, il faut le reconnaître, avez-vous une idée du nombre de pièces que vous allez commercialiser ?

Toshiba : Nous n'avons pas un objectif de prise de part de marché avec ce produit car nous sommes vraiment sur un produit élitiste et très haut de gamme, ce qui fait que les volumes de ventes vont rester assez faible. Cela va surement se compter en une dizaine de pièces. L'objectif est clairement de montrer nos technologies.

CP : Oui, en effet, vous êtes aujourd'hui les 1ers à proposer une TV 3D sans lunette ?

Toshiba : Oui absolument, nous sommes les premiers à proposer cette technologie et l'objectif est clairement de décliner par la suite des modèles plus abordables, peut-être un peu moins hauts de gamme avec cette technologie. On peut imaginer dans un proche avenir, d'autres téléviseurs sur d'autres tailles types 42' ou 46'.

CP : C'est une sacrée surprise que vous nous avez faite pour cette rentrée.

Toshiba : Oui, c'est vrai, beaucoup pensaient que l'IFA 2011 allait être assez morose et finalement on peut se rendre compte que sur le stand Toshiba il y a quand même de belles annonces, notamment avec cette TV 3D sans lunette mais aussi avec notre nouvelle tablette AT200 (nom peut-être non définitif). Elle est aujourd'hui la plus fine et la plus légère du marché (7,7 mm d'épaisseur pour 558 gr). Sa date de sortie est encore inconnue ainsi que son prix public.

CP : J'ai cru comprendre qu'il y avait une autre nouveauté dont vous souhaiteriez nous parler.

Toshiba : Oui, d'ailleurs assez déterminante, le Z830, l'ordinateur portable le plus fin et le plus léger du marché. C'est un modèle 13' (13,1) qui fait 1,1 kg seulement et qui, surtout, possède des ports véritables (3 ports USB, 1 prise VGA et une prise HDMI).

CP : Aurélien, vous ne me dites pas tout, qui y a-t-il d'autre en cette rentrée chez Toshiba ?

Toshiba : Oui, c'est vrai que nous avons aussi notre ordinateur 3D sans lunette (Le Qosmio F750 ) que nous avions présenté il y a quelques mois déjà et qui est un de nos points forts. Celui-ci est déjà commercialisé.

CP : Et plus globalement Aurélien, en dehors de ces trois grosses innovations, comment Toshiba aborde-elle la rentrée ?

Toshiba : L'IFA est aussi l'occasion de présenter les nouvelles gammes et notamment la gamme RL838. Elle va être déclinée en 32' et en 40' et va nous permettre de proposer une gamme de TV connectée plus abordable puisque, jusqu'à maintenant, en terme de TV connectées, nous étions sur du moyen et haut de gamme.

Nous intégrons à cette gamme, bien évidemment, le portail Toshiba Places qui propose de belles évolutions en cette fin d'année, une fonction DLNA et du Wifi ready.

CP : Des nouveautés au niveau de votre gamme 3D ?

Toshiba : Une série TL838 se fait jour elle aussi en ce mois de septembre et se déclinera en 32' 40 et 46'. Il s'agit d'une gamme 3D « à prix abordable ». C'est une gamme que l'on appelle 3D ready. Elle sera commercialisée sans lunette pour permettre aux consommateurs d'acheter par la suite, s'il le souhaite, une paire de lunettes.

CP : Vous dites que Toshiba Places sur les nouveaux TV va évoluer, pouvez-vous nous en dire plus ?

Toshiba : Oui, nous allons avoir de nouveaux services sur la fin de l'année, notamment un nouveau service de Vod qui va proposer des films assez récents sur un catalogue assez large, avec du paiement à la carte. A noter aussi une amélioration du service Viewster avec intégration du catalogue Hollywoodien (système d'abonnement).

Autre énorme nouveauté qui va arriver sur nos TV, c'est l'intégration du service Facebook fin octobre, ce qui en dehors des fonctions et de l'utilisation que l'on connaît va aussi permettre de partager des contenus.

Nous allons avoir aussi un nouveau service de Catch up TV5 Monde d'ici à la fin septembre, OPO qui est un service de radio, Météo News, un service Vod iConcerts, ainsi que My Music et My Vidéo.

CP : Toutes ces nouveautés concernent les nouveaux téléviseurs, mais quid de la Box ?

Toshiba : Pour ce qui est de la Box, on devrait avoir de nouveaux services d'ici quelques semaines. Nous sommes en train de discuter avec Canal+ à la demande et Canalplay. Nous allons intégrer aussi l'application iConcerts et Facebook qui devraient être disponibles aussi prochainement (Youtube est déjà proposé depuis quelques semaines).

CP : Plus généralement, comment se situe Toshiba au niveau parts de marché sur le secteur TV ?

Toshiba : Actuellement nous avoisinons toujours les 6% de parts de marché avec des fluctuations bien évidemment suivant les mois. Notre objectif notamment avec les nouvelles séries est d'atteindre les 6,5% d'ici à la fin de l'année.

CP : Beaucoup de nouveautés en effet chez Toshiba. Avez-vous de nouvelles sorties en
TV polarisées ?

Toshiba : Oui, nous avons lancé en juillet dernier la nouvelle série VL863 déclinée en 42' et 47' livrée cette fois-ci avec 4 paires de lunettes.

Pour en revenir à notre offre 3D, nous allons aussi commercialiser en ce mois deseptembre la série WL863 en 46 et 55', plus ou moins un dérivé du téléviseur ZL1 lancé en début d'année, puisqu'elle intègre elle-aussi le processeur CEVO. Il s'agit là de téléviseurs en 3D active sur du Led Edge qui propose de la conversion 2D/3D. Naturellement avec les services Toshiba Places, de la Wifi intégrée, du DLNA et du 800 Hz. Nous sommes là, très clairement sur du Haut de gamme (Entre 1.500EUR et 2.000EUR).

CP : Tous ces produits seront-ils commercialisés dans le circuit de distribution classique (Grande distribution, Fnac, Darty, magasins spécialisés...) ?

Toshiba : Oui, les produits Toshiba sont disponibles dans tous les points de ventes classiques et dans le réseau traditionnel que vous venez de citer en dehors de Darty actuellement (pour des raisons spécifiques).

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public