Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Libéralisation de l'audiovisuel en Mauritanie ?

La Mauritanie, pays indépendant depuis novembre 1960, comptant plus de 3 millions d'habitants, a fait partie des peuples qui ont exercé des protestations populaires contre le pouvoir politique en place dans la lignée de la Tunisie, de l'Egypte, de la Libye, de la Syrie...

Les protestations mauritaniennes de 2011 ont commencé avec une vague de contestations populaires, débutées à partir du 17 janvier 2011. Ces manifestations ont touché tout le pays et tous les secteurs de la société ; des conflits sociaux durent parfois longtemps, signe de la détermination des contestataires, mais les différents mouvements de contestation politique et sociale n'ont pas convergé.

C'est dans ce contexte que le Gouvernement en place a annoncé la libéralisation de l'audiovisuel avant la fin d'année avec l'autorisation de diffusion pour 5 radios privées et 5 chaînes de télévisions. "...La Haute Autorité de la Presse et de l'Audiovisuel (HAPA) est chargée de lancer ces stations", a indiqué le ministre mauritanien de la Communication Me Hamdy Ould Elmahjoub, en remettant à la HAPA des prototypes de cahiers de charges relatifs aux prestations des radios et télévisions publiques, privées et associatives... » Le ministre a précisé que « les 5 télévisions et les 5 radios doivent revêtir un cachet national, pour garantir l'égalité entre tous les citoyens mauritaniens devant les services fournis ».

La libéralisation de l'espace audiovisuel a, durant ces dernières années, constitué la principale revendication des acteurs politiques et de la société civile mauritaniens.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public