Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Martine Aubry veut une "Commission nationale des libertés numériques"

Martine Aubry, candidate aux primaires du Parti Socialiste, essaie de convaincre les électeurs en expliquant son programme et ce qu'elle réalisera si elle est élue Présidente de la République en 2012.

L'information essentielle qui ressort d'une table ronde avec des acteurs du web est la suivante : Martine Aubry veut une "Commission nationale des libertés numériques"

"Nous envisageons de créer une Commission nationale des libertés numériques", a annoncé Martine Aubry devant un parterre d'une vingtaine de journalistes web. Cette commission "permettrait de mettre le holà à certaines pratiques qui visent à contrôler le numérique et l'expression des particuliers sur Internet". Ses missions : "combattre ceux qui pensent aujourd'hui qu'il faut encadrer le numérique ou l'utiliser pour contrôler et surveiller" et "empêcher que des données personnelles soient utilisées, autant par des entreprises commerciales que par l'Etat." La "Commission nationale des libertés numériques" ne serait cependant pas une nouvelle structure, précise Christian Paul, député PS et conseiller de Martine Aubry pour le numérique, mais une mission intégrée à une "nouvelle Cnil" que la candidate appelle de ses voeux. Martine Aubry souhaite en effet que l'actuelle Commission nationale de l'informatique et des libertés ne se penche plus seulement sur les "fichiers", mais aussi sur la surveillance des contenus publiés sur le Web.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public