Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Fin du basculement au tout numérique : temps pluvieux pour une date historique

Malgré un temps pluvieux, tous s'étaient déplacés à Montpellier hier après-midi pour ce moment historique : Eric Besson, ministre chargé de l'Economie numérique, Rémy Pflimlin, Pdg de France Télévisions, Michel Boyon, président du CSA, Alain Méar, membre du CSA, ont été accueillis par Louis de Brossia et Olivier Gerolami, respectivement président et directeur général de France Télé Numérique (FTN).

Au programme : visite d'un Point d'Infos Mobile sous les parapluies rouge de FTN, le Préfet de l'Hérault veillant scrupuleusement à ce que le ministre ait son parapluie, mais... noir (en allant le chercher dans sa voiture). Puis direction le QG de FTN pour l'allumage du multiplex R5 de l'émetteur de Montpellier Saint-Baudille, qui permet la diffusion des chaînes HD de la TNT, après une présentation des acteurs du QG par Olivier Gerolami et un point de la situation par Frank Leboeuf, directeur technologies du CSA. « Dans cette région, on est rôdé, on a tout anticipé. D'ailleurs à peine 3% des foyers étaient encore dépendants de l'analogique. FTN a mené des études de terrains sur les 145 émetteurs non reconduits où les habitants ont dû passé à la parabole », a indiqué Louis de Broissia en ajoutant : « Entre le 8 Novembre et le 29 Novembre, 450 émetteurs ont été rallumés, grâce à des équipes aguerries. On a eu la chance de ne pas avoir de neige comme dans les Alpes »

Les leçons du passage au tout numérique de Michel Boyon

Lors de la Conférence de presse qui a suivi, Eric Besson comme Michel Boyon n'ont pas manqué de rappeler qu'au démarrage de la TNT, mais surtout avant le basculement, ils faisaient face à des interlocuteurs aussi bien enthousiastes, que sceptiques, boudeurs et carrément hostiles, rappelant les cris d'orfraie de certains, parlant d'un million de français devant leur écran noir au soir du 30 novembre 2011. « 97% reçoivent la TNT dont 30% par le satellite, le câble et l'ADSL. 100% accèdent à l'ensemble des chaînes, [les français] ont adhéré à la TNT », a déclaré Michel Boyon. « Tout s'est bien passé, dans d'excellentes conditions, grâce au GIP FTN et au CSA qui a planifié 10.000 fréquences », a ajouté Michel Boyon en tirant les leçons de « ce succès technologique [...] Un changement compris par nos compatriotes».

De notre envoyé spécial : Paul Philippart
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public