Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

« Affaire Enderlain » : La cour de cassation donne raison à France 2

La Cour de cassation a annulé la relaxe de Philippe Karsenty, le directeur d'une agence « de notation des médias » qui avait affirmé que le reportage de Charles Enderlin sur la mort d'un enfant palestinien en 2000, à Gaza, avait été truqué, était « une supercherie » et une « imposture » allant jusqu'à évoquer « la fausse mort » de l'enfant.

Sans évidemment pouvoir démontrer lui-même ses propos. Condamné pour diffamation en première instance, en 2006, Philippe Karsenty avait été relaxé en appel, en 2008. La Cour d'appel avait jugé en 2008 que les propos litigieux portaient « incontestablement atteinte à l'honneur et à la réputation des professionnels de l'information ». Mais elle avait reconnu au prévenu le bénéfice de la « bonne foi » et estimé qu'il n'avait « pas dépassé les limites de la liberté d'expression ».

France 2 s'était alors pourvue en cassation.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
GROUPE HOSPITALIER DU SUD ILE DE FRANCE
Avis de concession de service public portant sur la délégation de l'exploitation des boutiques cafétérias, distributeurs automatiques de denrées et boissons, conciergerie du Groupe Hospitalier du Sud Ile de France.
» Consulter l'avis de concession de service public