Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Des députés réclament un débat sur le retour de la publicité après 20h sur France Télévision

Plusieurs députés de la majorité ont réclamé hier la réouverture du débat pour un retour de la publicité après 20h sur les chaînes de télévision publiques, lors de la discussion générale sur le volet communication du budget 2013 à l'Assemblée Nationale. "La question de la publicité après 20h ne doit pas être hors du débat" a souligné Jean-Marie Beffara, rapporteur spécial de la Commission des Finances, évoquant la nécessité d'une "réforme profonde du financement de France Télévisions". La publicité après 20h a été supprimée en 2009 sur une proposition de Nicolas Sarkozy, amputant les recettes de France Télévision de 628 millions d'euros qui devaient être compensés par une taxe imposée aux opérateurs de télécoms et aux fournisseurs d'accès Internet.

Selon Martine Martinel, "l'Etat ne sais pas toujours bien ce qu'il veut faire du groupe" France Télévisions qui traverse une "crise d'identité". Vaut-il mieux sur les chaînes publiques des "publicités contingentées" plutôt qu'un "tunnel" de programmes courts sponsorisés ?, s'est elle interrogée. Madame Martinel a aussi déploré l'existence de "zones d'ombres" dans les choix du CSA, citant notamment la décision d'un lancement à la hâte "contesté par tout le monde" de six nouvelles chaînes de la TNT en décembre prochain. "Le Parlement doit exercer un pouvoir de contrôle beaucoup plus fort sur le CSA" estime-t-elle.

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
Actu suivante  ›
Produits relatifs
79,99 €
17,90 €
99,00 €
108,00 €
114,90 €
79,87 €
  
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution