Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le lancement du satellite Yamal-402 a échoué

Lancé depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan à l'aide d'une fusée Proton-M, le satellite Yamal-402 de Gazprom Space Systems n'a pas atteint son orbite.

C'est un nouvel échec pour le lanceur russe Proton. Dans la nuit de samedi à dimanche, il a mis sur orbite quatre minutes trop tôt le satellite de télécommunication Yamal-402, qui se trouve désormais très loin de son orbite de destination.



« Thales Alenia Space et Gazprom Space Systems vont mettre en oeuvre toutes les manoeuvres nécessaires et reconfigurent le satellite afin d'optimiser la mise à poste depuis une orbite de transfert laissée par le lanceur plus basse et plus inclinée que celle nominalement requise, vers l'orbite géostationnaire. Ces manoeuvres vont être exécutées dans des conditions de sécurité et de consommation minimale du carburant », a annoncé Thales Alenia Space dans un communiqué de presse.

A cause des manoeuvres imprévues et si le satellite Yamal-402 parvient sur sa nouvelle orbite, il pourrait perdre environ 4 à 5 ans de vie sur les 15 ans et demi qui lui été donnés.

Le malheur de Proton qui ici connait son 4ème échec en moins de 2 ans fait le bonheur d'Ariane 5. Le lanceur d'Arianespace enchaîne les succès et les opérateurs de satellites commencent à se détourner du lanceur russe à son profit.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
723,18 €
369,00 €
6,99 €
600,35 €
611,93 €
2.199,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier d'Avignon
Avis de concession de service public relative aux prestations de service de restauration rapide, d'un point presse, d'une boutique et de distributeurs automatiques de denrées alimentaires destinés aux patients du centre hospitalier d'Avignon.
» Voir l'avis de concession de service public
 
A la TV ce soir