Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Par Jean-Louis Gaillard, le

Les vœux d'Arianespace a la presse

C'est devenu une tradition, chaque année Jean-Yves Le Gall, Président Directeur Général d'Arianespace, fait un bilan de sa société de lancement de satellites crée en 1980. Et il peut en être fier : 10 ans de succès ininterrompus qui renforcent davantage la position de Numéro 1 mondial pour Arianespace, avec 53 lancements réussis d'affilée.

Au début de cette année Arianespace totalise pas moins de 211 lancements d'Ariane, 29 lancements de Soyuz, dont 4 au CSG (Centre Spatial Guyanais) et 25 à Baikonur avec Starcem, et le premier lancement réussi de Vega. Pour la seule année 2012 les 7 lancements d'Ariane 5, les 2 lancements de Soyuz et celui de Vega ont généré un chiffre d'affaire estimé à 1320 millions d'euros, en augmentation de 30% par rapport à 2011, pour un résultat équilibré. Ces lancements de 2012 représentent une charge de 75 tonnes mise en orbite, un record.

Pour l'année à venir, 6 lancements d'Ariane 5 sont prévus (le premier le 7 février prochain), 5 lancements de Soyuz (le premier le 4 février à Baikonur, les autres à Kourou) et un lancement de Vega (VNREDSat-1A construit par Astrium pour le Vietnam). A ce jour le carnet de commande représente plus de trois ans d'activité, soit 18 lancements.

Sur le plan économique, c'est l'occasion de rappeler qu'Arianespace, société internationale soutenue par 21 actionnaires et l'Agence Spatiale Européenne, a rapporté 15 milliards d'euros à l'industrie spatiale européenne ; c'est aussi plus de 10000 ingénieurs et techniciens hautement qualifiés qui sont employés en Europe, en France métropolitaine et en Guyane. Outre ses 25 clients actuels, dont les Etats Unis (avec notamment les satellites DirecTV et Echostar), Arianespace étend son action vers l'Asie et l'Amérique du Sud.

Si l'on regarde vers l'avenir et l'innovation, c'est aussi le futur lanceur Ariane 6, dont le premier vol est prévu en 2020, et dont le développement a été scellé au mois de novembre 2012 à Naples par la réunion au niveau ministériel du Conseil de l'Agence Spatiale Européenne. Prenant appui sur les compétences des bureaux d'études, ce nouveau lanceur sera un moteur de développement technologique au bénéfice de l'innovation. Répondant ainsi aux évolutions du marché et aux initiatives de la concurrence, Arianespace prend le pas pour rester le leader mondial au bénéfice de ses clients, des gouvernements européens et de leur industrie, tout en restant « modeste » comme l'a souligné Jean-Yves Legall en réponse aux nombreuses questions qui lui étaient posées.

Comme toujours, TELESATELLITE.COM ne manquera pas de vous tenir au courant de ces avancées.

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
Actu suivante  ›
Produits relatifs
79,99 €
19,90 €
99,00 €
111,00 €
88,90 €
114,90 €
  
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution