Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

2012 a été une mauvaise année pour Thales Alenia Space

Prévue pour être "turbulente" par Dominique Rousselet, ex Directeur de Thales Alenia Space, son successeur, Jean-Pierre Vialaneix confirme la prédiction : 2012 n'a pas été une bonne année pour le constructeur de satellites.

En effet, Thales Alenia Space n'a obtenu que 2 des 18 commandes passées au niveau mondial, soit une part de marché de seulement 11% environ. "Les Américains se détournent de la défense et du militaire pour se tourner de nouveau sur les satellites commerciaux" explique Jean-Pierre Vialaneix pour justifier ces chiffres.

La crise économique actuelle est également mise en cause par M. Vialaneix : "Les budgets institutionnels sont maintenus car l'espace est un enjeu stratégique, mais ils n'augmentent pas [...] En 2012, le nombre de satellites à construire dans le monde était à 18 exemplaires contre 25 ou 30 les bonnes années".

En 2012, Thales Alenia Space a remporté 4 contrats importants : la fabrication et la fourniture du premier satellite de télécommunications du Turkménistan, le construction du satellite EUTELSAT 8 West B pour Eutelsat, un satellite Météosat pour l'Agence Spatiale Européenne et enfin la fourniture des équipements électroniques pour les 8 derniers satellites de la constellation Galileo.

La prudence prime en 2013 avec un nombre d'embauche réduit cette année (30 personnes contre 70 en moyenne sur les années précédentes).

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
89,99 €
109,00 €
65,00 €
79,99 €
137,78 €
846,82 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier de Tourcoing
Avis de concession de service public relative aux prestations de mise à disposition de télévisions et d'un accès internet aux patients du Centre Hospitalier de Tourcoing, via la mise en place de différents bouquets et services "à la carte".
» Voir l'avis de concession de service public