Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

TF1 piégée par Rémi Gaillard dans l'émission "Confessions Intimes"

Ce mardi 16 avril, TF1 diffusait l'émission "Confessions Intimes" et notamment un sujet intitulé "Marre de vivre avec un éternel gamin" relatant les problèmes d'un couple... mais l'équipe de production s'est faite piégée par Rémi Gaillard, qui n'en est pas à son premier coup d'essai.

Le résumé de l'émission de TF1 annonçait la couleur : « Aurélien, 26 ans est fan de Remi Gaillard, un trublion de l'humour qui poste sur le net ses gags et ses impostures pour faire le buzz. Seulement voilà, le jeune homme ne vit pas seul. En couple depuis 6 ans, Ludivine ne supporte plus de passer après. ». Tout un programme.


Bande annonce de Confessions Intimes avec Rémi Gaillard

Mais il s'agissait en réalité d'un faux couple d'amis qui, avec la complicité de Rémi Gaillard, avait décidé piéger l'équipe de Confessions Intimes. Alors que l'émission est diffusée sur TF1, Rémi Gaillard publie au même moment sa version sur sa chaîne Youtube.

Lors de cette reconstitution, Rémi Gaillard et ses amis expliquent la façon dont la journaliste a mise en scène plusieurs passages de l'émission. La vidéo conclue par « Séquences bidonnées, participants manipulés, journalistes sans scrupules ! C'est la face cachée des mariannettistes de la télé ».

Mise à jour : Réagissant très rapidement, TF1 semble avoir bloqué l'accès à la bande annonce de l'émission que l'on pouvait voir sur son site à cette adresse.

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
Actu suivante  ›
Produits relatifs
99,99 €
99,58 €
80,00 €
81,00 €
78,14 €
124,00 €
  
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution