Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Les chances que le consortium formé des éditeurs allemands Axel Springer et Heinrich Bauer fasse partie des candidats retenus pour la reprise de KirchMedia s'amenuisent, leur offre étant jugée insuffisante d'un point de vue financier, selon des sources proches des milieux financiers. Le consortium, également composé de la banque bavaroise HypoVereinsbank et du groupe de presse Spiegel, n'a pas officiellement été écarté de la liste des repreneurs potentiels, ont toutefois précisé ces sources jeudi. Mais il est de plus en plus manifeste qu'il ne va pas relever son offre de 1,4 milliard d'euros, largement inférieure à celle des autres candidats. En revanche le groupe français TF1 et le producteur américain Haim Saban d'un côté, la banque allemande Commerzbank et les studios américains Columbia Tristar (Sony) d'un autre, sont les favoris parmi les sept consortiums ayant officiellement porté leur candidature. Les administrateurs de KirchMedia, placée en redressement judiciaire après son dépôt de bilan le 8 avril, doivent sélectionner un nombre restreint de candidats autorisés à avoir accès aux comptes détaillés de la société mise en vente. Un porte-parole de KirchMedia a refusé de commenter ces informations, se bornant à indiquer que le nom du consortium repreneur serait annoncé fin août ou début septembre. KirchMedia regroupe les actifs les plus lucratifs de l'empire de Leo Kirch: ses droits sportifs, ses droits de films et ses intérêts dans la télévision en clair en Allemagne.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public