Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Par CP, le

Les satellites en orbite basse : nouvelles stars de l'Espace ?

Les satellites placés sur orbite basse (ou « LEO » pour « Low Earth Orbit » en anglais), c'est-à-dire entre 160 et 2 000 km de la Terre, vont-ils devenir les coqueluches de l'industrie spatiale ?

C'est en tout cas ce que semble indiquer le cabinet NSR qui table sur une croissance de ce marché grâce à de récents développements technologiques qui devraient amener au lancement de plus de 2 000 satellites de ce type entre 2015 et 2024 – sans inclure dans cette liste l'activité de l'association SpaceX et Google. Et si le marché des « LEO » était occupé par seulement 5 opérateurs en 2010, ce chiffre devrait pratiquement tripler cette année, afin de mettre sur orbite des satellites essentiellement consacrés à l'observation de la Terre.

Cette étude met également en avant les avantages des satellites destinés aux orbites basses : en plus de la diminution des coûts de production liés aux innovations technologiques, leur développement rapide (1 an de fabrication contre 3 ans pour un satellite géostationnaire) permet une adaptation plus rapide aux avancées technologies du marché.

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Centre Hospitalier de Bagnols-sur-Cèze : Mise à disposition d'abonnements de télévision aux patients du Centre Hospitalier de Bagnols-sur-Cèze.
» Consulter en détails l'appel d'offres
 
Avis de délégation de service public
Centre Hospitalier d'Antibes Juan-Les-Pins : Avis d'attribution de délégation de service public de prestations de mise à disposition d'abonnements de télévision, de téléphone et mise à disposition d'une chaîne interne à l'hôpital.
» Consulter l'avis d'attribution