Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La grève à France 3 qui empêchait depuis le 20 août la diffusion des éditions nationales des journaux de la chaîne a été levée ce matin , la direction ayant accepté de suspendre la mise en application de son projet de réorganisation jusqu'à un CE extraordinaire mi-septembre, a-t-on appris auprès de la direction. Le journal 12/14 a bien été diffusé à ma mi-journée. Ce mouvement de grève des techniciens de l'unité de fabrication de France 3 avait été lancé le 20 août à l'appel de la CGT et de la CFDT. Il visait à protester contre le rapatriement de l'émission "Tout le sport" sur la régie 1 de la chaîne, dévolue aux journaux télévisés, après la suppression de plusieurs émissions. La direction de France 3, dans une déclaration aux organisations syndicales, indique avoir "écouté la proposition des organisations syndicales de suspendre la mise en application de sa décision concernant la fabrication des émissions de sports à partir de la régie 1 pendant la durée des négociations et jusqu'à la tenue d'un Comité d'établissement extraordinaire". Lors d'une assemblée générale mercredi matin, au cours de laquelle a été lue la déclaration de la direction, la grève a été levée. Dans sa déclaration aux organisations syndicales, la direction de France 3 indique avoir "pris note qu'une telle suspension ne signifiait pas la remise en cause de la nature du projet, mais qu'elle permet de reprendre le processus de concertation et de consultation des instances représentatives". "Elle considère que ces déclarations constituent un signe d'ouverture de la part des organisations syndicales", poursuit-elle. "C'est pourquoi dès lors que le retour à une situation normale serait acquis et que chacune des parties s'engagerait à mener les discussions dans le cadre exclusif de l'entreprise et dans un climat constructif, la direction serait prête à accepter cette suspension pendant la durée des négociations et jusqu'à la réunion extraordinaire du CE siège qui se tiendrait à la mi-septembre", conclut-elle. Une source syndicale interrogée par l'AFP a indiqué que les grévistes étaient "satisfaits dans la mesure où les négociations reprennent" mais restaient "vigilants, pour que la direction remplisse son cahier des charges". "On a un outil de production. On veut qu'il fonctionne, que les régies et les plateaux fonctionnent au même régime que l'année dernière. Nous serons très vigilants sur la grille de rentrée et sur les promesses faites jeudi dernier sur des projets de nouvelles émissions", a ajouté cette source.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public