Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Canal+ a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 20,5% à 2,8 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de 2000, par rapport à un chiffre d'affaires de 2,33 milliards d'euros sur les 9 premiers mois 1999 pro forma.Le chiffre d'affaires abonnement affiche une progression de 14,7% à 2,2 milliards d'euros.La publicité et le parrainage sont en hausse de 43,7%. Le chiffre d'affaires comprend pour l'essentiel celui de la chaîne française (75 M EUR, +39%) et celui du bouquet italien Telepiu (17 M EUR, +54%). En France, les recettes d'abonnement à la chaîne cryptée Canal+ ne progressent que de 4% tandis que le bouquet CanalSatellite voit ses recettes faire un bond de 22%. A elles deux, elles totalisent un portefeuille de plus de 6 millions d'abonnements individuels, soit 4,55 millions pour la chaîne à péage et 1,48 million pour le bouquet satellitaire. Le câblo-opérateur Numéricâble, filiale de Canal+, voit ses recettes progresser de 8%, avec seulement 381.000 abonnés. A l'étranger, Telepiu en Italie a contribué au chiffre d'affaires abonnements pour 434 M EUR (+35%). Les activités de télévision à péage au Bénélux et dans les pays nordiques réalisent un chiffre d'affaires abonnements de 199 M EUR (+32%). Au total Canal+ dispose de 14,2 millions d'abonnements (aux différentes offres du groupe), dont 7,5 millions à l'international. Le groupe de Pierre Lescure regroupe 4,8 millions d'abonnés au numérique.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public