Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Par FS, le

La police met un terme à une application TV pirate française

Le site et l'application ARTV.WATCH ont été stoppés la nuit dernière, leur auteur a été arrêté par la Police Judiciaire de Bordeaux.

ARTV.WATCH était un site web et une application qui permettait, depuis des mois, de regarder gratuitement ou sur abonnement des dizaines de chaînes TV gratuites mais également (normalement) payantes. En effet, ARTV.WATCH proposait l'accès gratuit à toutes les chaînes Canal+, beIN SPORTS (y compris les chaînes beIN SPORTS MAX), SFR SPORT, Discovery, etc. Il était également possible de "Caster" l'image de ces chaînes directement sur un téléviseur ou d'utiliser l'application sur une box TV Android.

Le service proposait en accès libre l'accès aux chaînes 13Eme Rue, 6ter, AB Moteurs, AB1, AB3, Arte, BeIn Sports 1, BeIn Sports 2, BeIn Sports 3, Bein Sports MAX 10, Bein Sports MAX 4, Bein Sports MAX 5, Bein Sports MAX 6, Bein Sports MAX 7, Bein Sports MAX 8, Bein Sports MAX 9, BFM TV, Boing, Boomerang, C8, Canal J, Canal+ (H24), Canal+ Cinéma, Canal+ Décalé, Canal+ Family, Canal+ Séries, Canal+ Sport, Cartoon Network, Chasse & Pêche, Chérie 25, Cine+ Classic, Cine+ Emotion, Cine+ Famiz, Cine+ Frisson, Ciné+ Premier, CNews, Comédie+, CStar, Discovery, Discovery Science, Disney Channel, Disney Cinema, Disney Junior, Disney XD, Djing Live, E! Entertainment, Equidia Live, EuroSport 1, EuroSport 2, Foot+, France 2, France 3, France 4, France 5, France Info TV, France Ô, Game One, Gong, Gulli, HD1, Infosport+, J-One, L'Equipe, LCP, M6, Mangas, MCM, MCM Top, Motors TV, MTV, Nat Geo Wild, National Geographic, Nickelodeon, Nickelodeon 4 Teen, NRJ12, NRJTV, NT1, Numéro 23, Paramount Channel, Paris Première, Piwi+, Planète+, Planète+ A&E, Planète+ CI, RFM TV, RMC Découverte, RTL9, RTS Deux, RTS Un, Serie Club, SFR Sports 1, SFR Sports 2, SFR Sports 3, SFR Sports 5, SyFy, Télétoon+, Téva, TF1, TMC, Toonami, Trace Urban, W9.

ARTV.WATCH opérait en toute illégalité (de son propre aveu) et disposait de centaine de milliers d'utilisateurs, et pas seulement en France puisqu'il offrait également l'accès à des chaînes étrangères anglaises ou japonaises.

L'ALPA, l'Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle, Canal+ et M6 font partie des entreprises lésées derrière l'action judiciaire en cours. L'ALPA nous a notamment indiqué travailler étroitement avec les opérateurs concernés pour évaluer le préjudice. Sur Google Play Store, l'application ARTV.WATCH a été téléchargée plus de 800 000 fois et le site aurait enregistré plus de 200 000 utilisateurs par mois selon des mesures réalisées par un cabinet de mesure d'audience. A l'heure actuelle, nous ne savons pas si d'autres opérateurs ont aussi porté plainte contre le site. Selon l'administrateur du site ARTV.WATCH, beIN SPORTS ne ferait pas partie des sociétés impliquées :

Désormais, le site et l'application diffusent un message de l'administrateur confirmant son arrestation et l'illégalité de son activité. Il risque une peine de prison, de lourdes amendes et dommages et intérêts pour les préjudices subis par les ayants-droits. Mineur, ce sont ses parents qui seront inquiétés.

MISE A JOUR (16h07) : L'administrateur du site ARTV.WATCH a raconté son arrestation sur Youtube :

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
46,80 €
27,54 €
108,42 €
86,00 €
6,18 €
12,99 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier d'Avignon
Avis de concession de service public relative aux prestations de service de restauration rapide, d'un point presse, d'une boutique et de distributeurs automatiques de denrées alimentaires destinés aux patients du centre hospitalier d'Avignon.
» Voir l'avis de concession de service public