Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Mireille Dumas n'a pas choisi la facilité en mettant à l'antenne à 20H50 , ce soir, 28 novembre un dossier sur "la pédophilie: silence et dénonciation", dans le cinquième numéro de son magazine de société "Vie privée-Vie publique", diffusé tous les quinze jours sur France 3. L'émission confronte notamment un représentant de l'Eglise, Mgr Patenotre, évêque de Saint-Claude (Jura), et Ségolène Royal, ministre déléguée à la Famille et à l'Enfance. Celle-ci s'affirme "choquée" par les déclarations du représentant de l'Eglise invoquant le secret du confessionnal à propos de l'affaire de l'abbé Bissey, condamné à 18 ans de réclusion criminelle pour viols et agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans. Elle précise que le code pénal lève le secret professionnel pour les crimes et délits commis sur des mineurs alors qu'un psychiatre souligne l'obligation d'assistance à personne en danger. Les familles touchées par ces drames, y compris les victimes (à visage couvert, comme Ludovic, ou non, comme Jean-Marie), ne sont pas convaincues par les arguments de Mgr Patenotre. La pédophilie révélée à travers les réseaux tels que le réseau Cathédrale sur internet en 1998, l'opération Ados 71 menée par la gendarmerie en 1997 qui avait entraîné plusieurs suicides, le fichier de 470 photos pornographiques dénoncé par un journaliste de L'Humanité: de nombreux aspects de ces affaires sordides sont évoqués. La parole est aussi donnée à un pédophile condamné et un enseignant accusé à tort par des élèves. Vaut-il mieux régler les choses sans faire de bruit? Le magistrat présent n'apporte pas de réponse satisfaisante malgré toute sa bonne volonté. Le malaise persiste.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public