Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Par Amine ALLAM, le

beIN Sports n'a plus de distributeur officiel en Algérie

Le distributeur exclusif des récepteurs satellites labellisés beIN Sports et abonnements du même groupe médiatique, la société algérienne SOS Mobile vient d'annoncer son "divorce" avec le groupe Qatari.

En effet, la société algérienne "SOS MOBILE" vient d'annoncer, via un communiqué, de sa décision de mettre fin à sa relation commerciale avec la société qatari beIN Media Group, précédemment dénommée AL JAZEERA SPORT.

SOS Mobile, explique que sa décision "est motivée par le refus obstiné de la société qatarie de vouloir régulariser sa situation fiscale relative à la retenue à la source".

Le distributeur algérien, pointe également "l'obstination de l'administration fiscale à vouloir charger exclusivement la société SOS MOBILE, alors que la législation stipule formellement que cet impôt est strictement réservé aux sociétés étrangères qui n'ont pas de présence permanente en Algérie".

SOS Mobile ajoute que "Depuis le mois de juin 2014, soit cinq longues années, nous avons patiemment tenté de régler cette situation inique en utilisant tous les recours légaux pour faire valoir nos droits légitimes. Aujourd'hui, notre position est devenue intenable et nous sommes contraints et forcés de jeter l’éponge".

L'ex distributeur, menace de traîner le géant Qatari "en se réservant le droit de recourir à toutes les procédures légales afin de se faire rétablir dans son bon droit ".

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public