Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Par Frédéric SCHMITT, le

La prison pour des pirates français

Cinq français ont été condamnés à des amendes et des peines de prison par le tribunal correctionnel de Rennes pour avoir mis en place une série de sites de streaming sportifs illégaux.

Le développeur de ces sites, un certain Olivier O., 46 ans, habitant près de Renne, devra purger une peine de 12 mois de prison dont 6 fermes, pour avoir lancé une trentaine de sites qui ont attiré plusieurs millions d'internautes pendant les trois années durant lesquelles ils ont fonctionné.

Les complices d'Olivier O. ont écopé d'amendes sauf l'administrateur des serveurs de streaming qui a été condamné à une peine de six mois avec sursis, avec confiscation de son véhicule et de ses comptes bancaires.

Pour le groupe de pirate, ça n'est pas terminé. Canal+, SFR et beIN SPORTS se sont portés parties civiles et réclament des dommages et intérêts. Pour sa part, Canal+ réclame 29,9 millions d'euro. Une nouvelle audience aura lieu en octobre pour déterminer la somme que devront dédommager les pirates aux opérateurs lésés.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public