Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Par Carlos PIRES, le

Les droits sportifs délirants revus à la baisse ?

Et si la crise sanitaire que nous vivons actuellement servait également pour rééquilibrer certains prix pratiqués à la télévision ?

Dans un entretien au journal « The Gardian », le chef du service des sport de l'opérateur BT, Simon Green, a estimé en effet que l'un des effets de la pandémie de coronavirus sera de réduire la valeur inflationniste des droits sportifs télévisés, qui au cours des 30 dernières années ont augmenté chaque fois qu'un nouvel accord était négocié.

Pour le responsable, la pandémie provoquera une correction sur les marchés des droits sportifs télévisés : « Je pense que tout le monde sera plus perspicace sur ce qu'il paie étant donné que le pays est confronté à une récession potentielle, qui pourrait laisser les téléspectateurs avec moins d'argent dans leurs poches ».

Il a également rappelé ce que le sport représente pour les téléspectateurs : « Ce que le confinement a mis en évidence, c'est l'importance du sport en direct : lorsqu'il est revenu avec la Bundesliga, notre audience sur trois chaînes était de 750 000 personnes contre 100 000 auparavant. »

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public