Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Par Carlos PIRES, le

Trop de streaming tue-t-il le streaming ?

On le présente depuis plusieurs années déjà comme le successeur de la télévision payante traditionnelle. Le streaming semble être la solution idéale pour tous les studios et plateformes souhaitant offrir leurs contenus en exclusivité à tous les intéressés sans avoir à dépendre des opérateurs de télévision.

Le succès retentissant de Netflix - qui compte, rappelons-le, 193 millions d'abonnés dans le monde entier - a confirmé la viabilité de ce mode de distribution, emmenant d'autres studios à investir à leur tour, misant sur un service à prix abordable, flexible (facilité de résilier et de se réabonner à tout instant) et facile d'utilisation.

Il est vrai que le modèle est particulièrement alléchant pour le téléspectateur qui voit là une solution idéale, tant sur le plan économique qu'au niveau de programmes, pour ne plus dépendre de son FAI et suivre ses contenus préférés, qu'ils soient séries, films ou dessins animés. Mais ce qui semblait être une excellente solution risque fort de se retourner contre le consommateur : celui-ci se retrouve aujourd'hui obligé de multiplier les abonnements s'il veut suivre « La Casa de Papel » (Netflix), « The Morning Show » (Apple tv+), « The Grand Tour » (Amazon) ou « Star Wars » (Disney +). Soit, au final, une facture équivalente ou presque à celle de son ancien FAI.

Une réalité qui risque fort, à terme, de déplaire aux téléspectateurs. Des études menées aux États-Unis, où les offres de streaming cohabitent depuis plus longtemps, laissent apparaître un début de lassitude face au grand nombre de services. Les médias Outre-Atlantique, eux, ont déjà mis en garde contre l'un des possibles résultats de cette lassitude : le développement du piratage, une activité qui n'a jamais vraiment disparu alors que Netflix avait réussit la prouesse de le réduire sensiblement.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public