Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Par Carlos PIRES, le

Streaming : la lutte entre abonnement et publicité !

On ne cesse de parler du succès planétaire des services de streaming par abonnement, dont Netflix est la pointe d'un iceberg valant des centaines de millions de dollars par an.

Mais, dans la foulée de l'annonce de l'arrivée d'un nouveau service en Europe financé par la publicité (voir autres infos), il convient de se poser une question pertinente : de quoi sera fait le futur du streaming ? De services SVoD, financés par les abonnements, ou de ceux financés par la publicité (AVoD, pour Advertising-based Video on Demand) ?

Pour un certain nombre d'observateurs et de professionnels, la solution passera plutôt par une formule hybride, avec un marché où cohabiteraient les deux systèmes. Une opinion qui tient la route, considérant plusieurs facteurs. Le premier est économique : comme nous l'avons déjà fait référence ici, la nécessité de multiplier les abonnements pour pouvoir suivre des contenus de niche (films, dessins animés, sport, séries...) risque fort, à terme, de saturer des clients confrontés à une fragmentation du marché et à la volonté de réduire leurs dépenses. Par ailleurs, ces mêmes clients ne sauraient rester insensibles à des offres intéressantes ne nécessitant d'aucun type de souscription ou avec un abonnement symbolique s'appuyant sur la publicité.

Certains opérateurs, notamment aux États-Unis, ont déjà anticipé la mesure : le service HBO Max, lancé il y a quelques mois à 14,99 dollars/mois, devrait être décliné en une version avec publicité, certes limitée en termes de contenus, mais commercialisée à moindre coût dès l'année prochaine. Idem pour NBCUniversal, dont le service Peacock est décliné en trois versions, avec et sans publicité, en fonction des goûts... et des possibilités économiques. Dernière annonce en date : le lancement de la plateforme basée sur la publicité Watch4 sur le service mobile de Huawei en Allemagne et en Grande-Bretagne.

En somme, le consommateur tiendra à sa disposition une gamme de services qu'il pourra utiliser à sa guise, en fonction de ses goûts et ses capacités financières.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public
 
Publicité