Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Par Amine ALLAM, le

M6 interdite en Algérie

Le ministère algérien de la Communication a annoncé sa décision de "ne plus autoriser" la chaine française de télévision "M6" à opérer en Algérie après la diffusion dimanche soir par cette chaine d'un documentaire "portant un regard biaisé sur le Hirak", réalisé par une équipe munie d'une "fausse autorisation de tournage".

"Ce précédent nous conduit à décider de ne plus autoriser M6 à opérer en Algérie, sous quelle que forme que ce soit", a indiqué le ministère dans un communiqué.

Selon la même source, "une journaliste franco-algérienne a assuré la réalisation du film, avec l'aide d'un ‘fixeur algérien', munis d'une fausse autorisation de tournage".

"Une infraction au demeurant sévèrement sanctionnée qui restera inscrite au compte indélébile de ses auteurs qui auront à répondre aux poursuites prévues par l'article 216 du Code pénal algérien pour faux en écriture authentique ou publique", précise le ministère.

Le ministère de la Communication a rappelé, dans ce contexte, que la rédaction de la chaine française M6 avait introduit, le 6 mars 2020, une demande d'accréditation de presse pour les membres de l'équipe de l'émission "Enquête Exclusive", en vue du tournage d'un documentaire sur "la valorisation de l'essor économique et touristique de la ville d'Oran, ainsi que le multiculturalisme qui fait la richesse de notre pays".

"Cette demande a reçu une suite défavorable des services des ministères de la Communication et des Affaires étrangères", a-t-il souligné, relevant qu"au final, l'équipe a produit un tout autre documentaire diffusé hier 20 septembre 2020 à 23h10 (heure française) sous le titre: "Algérie, le Pays des Révoltes", portant un regard biaisé sur le Hirak".

"D'une durée de 75 minutes, ce film documentaire réalisé par le dénommé Dahmane Ziane, traite du "Hirak" et de la jeunesse algérienne, à partir de témoignages de trois jeunes algériens sur l'avenir dans leur pays", rappelle-t-on.

Selon le ministère de la Communication, "ce dernier a reconnu avoir eu recours à l'usage "de caméras discrètes" avant de souligner le choix "de nombreux journalistes anonymes" ayant travaillé pour ce qu'il prétend être une 'enquête'".

Le ministère a fait savoir, à ce propos, que "les principaux concernés ont pris contact avec le Conseil supérieur de l'audiovisuel français (CSA) et ont saisi les services de l'ambassade de France en Algérie, afin de porter plainte pour avoir été manipulés, hors de tout professionnalisme, de toute déontologie et de toute morale".

La chaîne M6 n'est pas diffusée officiellement en Algérie. Aucune offre de télévision locale ne propose M6 dans ses offres, M6 étant une chaîne disponible uniquement en France, Suisse, Belgique, Luxembourg, Andorre et Monaco.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public