Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Par Frédéric SCHMITT, le

Mediapro pourrait se voir retirer sous peu les droits TV du football français

Mediapro, qui n'a pas payé sa facture de 172 millions d'euros en début du mois d'octobre, se voit sommée par la Ligue de Football Professionnel de verser son dû dans les plus brefs délais.

L'opérateur espagnol, qui s'est mis sous la protection du tribunal de commerce de Nanterre, ne semble vraiment pas décidé à régler son échéance à la LFP. L'instance du football français se retrouve dans une situation très délicate et s'est tournée vers la maison mère chinoise de Mediapro, Orient Hontai Capital, pour obtenir le paiement de cette échéance. Rappelons que Mediapro doit verser 814 millions d'euros par an à la LFP pour les droits audiovisuels de la Ligue 1 et la Ligue 2.

Pour faire face, la LFP a du contracter en urgence un prêt de 120 millions d'euros afin de pouvoir payer les clubs de football. De son côté, le patron de Mediapro, Jaume Roures, a sabordé la chaîne TELEFOOT en refusant de payer les droits TV et en faisant état des difficultés de Mediapro. Tout ce qu'il faut pour faire fuir de potentiels abonnés, qui n'étaient déjà pas emballés de payer 25 euros par mois pour une chaîne de football. L'avenir de TELEFOOT semble désormais bien sombre.

Faute de règlement dans quelques jours, Mediapro pourrait se voir retirer les droits TV de la Ligue 1 et la Ligue 2. La LFP les remettra en vente... mais pourrait y laisser un gros paquet de plumes !

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public