Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Par Frédéric SCHMITT, le

Internet par satellite : les testeurs de Starlink (SpaceX) enchantés

La phrase de "Beta test" du service d'accès Internet par satellite de SpaceX, Starlink, impressionne les testeurs.

Des testeurs résidants dans des zones blanches ou dans des zones où les connexions Internet sont très mauvaises (et chères) ont partagé leur enthousiasme après quelques jours d'utilisations de Starlink.

Un utilisateur au coeur d'une forêt canadienne où aucune connexion, même GSM, ne fonctionne, a pu faire de la vidéo conférence sans difficulté. Toutefois, il indique qu'il a du repositionner l'antenne car les arbres obturaient la réception satellitaire.

Un autre utilisateur a pu télécharger à des débits de plus de 170 Mpbs avec une latence de 39 millisecondes, là où sa connexion terrestre lui offrait quelques mégabytes par secondes et une facturation au volume consommé.

D'autres témoignages évoques des débits en moyenne de 150 Mbps en réception et 30 Mbps en émission, pour une latence d'environ 40ms... Ce qui est très bon quand on sait qu'il n'y a pour l'instant que 800 satellites en activité sur une constellation qui devrait en contenir, à terme, 12 000.

Elon Musk a indiqué qu'à compter de l'été 2021, la latence du système passerait sous la barre de 20ms. Très en dessous de la moyenne de 700ms des services d'accès Internet par satellite existants.

La consommation électrique mesurée est de 116W. Une information utile pour les utilisateurs alimentés de manière autonome.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public
 
Publicité