Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le comité de suivi des accords de Marcoussis s'est félicité de la décision des autorités ivoiriennes de rétablir la diffusion sur la bande FM à Abidjan de Radio France International (RFI), BBC et Africa numéro 1, après cinq mois d'interruption. L'envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Côte d'Ivoire, Albert Tévoedjrè, qui préside ce comité de suivi, a indiqué à l'AFP que le retour de ces radios internationales sur les ondes FM était la conséquence directe des interventions du comité de suivi auprès du président Laurent Gbagbo. Les accords de Marcoussis (sud de Paris), signés le 24 janvier par les principaux partis politiques et les trois mouvements rebelles, comportent un volet consacré aux médias. Il prévoit notamment que le futur gouvernement de réconciliation nationale que le Premier ministre Seydou Diarra a été chargé de former, rétablisse "immédiatement la libre émission des médias radiophoniques et télévisés internationaux." RFI, BBC et Africa numéro 1 avaient disparu des ondes FM quelques jours après le début de l'insurrection militaire du 19 septembre. Elles ont été victimes de critiques répétées, et parfois violentes, pour leur couverture de la crise ivoirienne par de nombreux médias d'Etat et certains responsables gouvernementaux. Interrogé par l'AFP sur la disparition de ces trois chaînes sur la FM, le ministre de la Communication de l'époque, Lia Bi Douayaoua, avait alors affirmé n'avoir "donné aucune instruction en ce sens", indiquant sans plus de précision que les installations avaient été endommagées.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public