Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), s'estimant insulté par Noël Mamère, a annulé une audition du député Vert qui devait présenter à l'instance de régulation de l'audiovisuel son "point de vue" sur la chaîne Khalifa TV, a-t-on appris jeudi auprès du CSA. Dans un courrier à Noël Mamère, le président du CSA Dominique Baudis s'élève contre les déclarations, selon lui, "injurieuses et infondées" du député à l'hebdomadaire VSD paru jeudi. Noël Mamère y dénonce en particulier les conditions dans lesquelles le CSA a conventionné la chaîne de l'homme d'affaires algérien Rafik Khalifa. Rappelant qu'un rendez-vous avait été pris pour le lundi 24 mars, Dominique Baudis déplore aussi qu'"avant même cette rencontre", le député ait tenu "des propos mettant gravement en cause notre institution". Il précise que le CSA entend exercer son droit de réponse auprès du magazine et que "l'ensemble des membres du Conseil" ont décidé de répondre aux questions de Noël Mamère par "une procédure écrite et publique, parfaitement transparente". "Nous y répondrons dans les plus brefs délais et notre réponse sera immédiatement rendue publique", stipule-t-il. Dans son interview à VSD, l'ancien candidat écologiste à l'élection présidentielle disait vouloir "demander des explications" au CSA, estimant que l'instance avait "mal mené son travail d'investigation pour accorder une fréquence à un groupe qui ne le méritait pas". "Je paie des impôts. Ce n'est pas pour que le CSA les utilise à accorder n'importe quoi dans n'importe quelles conditions", avait-il conclu.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public