Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

La chaîne de télévision qatariote Al-Jazira a appelé les responsables de la Bourse de New York à réexaminer leur décision d'annuler les accréditations de deux journalistes de son bureau new-yorkais et de respecter "les valeurs" de l'Amérique. Les deux journalistes ont été privés d'accès au parquet du New York Stock Exchange (NYSE), avait reconnu auparavant un porte-parole de la bourse, une décision qui a été immédiatement perçue comme une réplique à la couverture de la guerre en Irak par la chaîne qatariote. Selon Ray Pellecchia, le porte-parole du NYSE, la décision d'annuler les accréditations des journalistes d'Al-Jazira a été prise pour tenter de répondre au boum des demandes de réseaux de télévisions d'accéder au parquet. "Nous devons hiérarchiser les demandes que nous recevons et concentrer nos efforts sur ceux qui assurent une couverture économique sérieuse, et de ce fait nous ne pouvons satisfaire Al-Jazira à l'heure actuelle", a déclaré M. Pellechia. Dans un communiqué, la chaîne a fait part de sa "préoccupation profonde" après cette décision. "Al-Jazira regrette la décision du New York Stock Exchange, comme elle regrette toute restriction à la liberté de la presse", a-t-elle souligné. "Nous appelons le NYSE à revoir sa décision afin de maintenir les valeurs des Etats-Unis d'Amérique", précise la chaîne. Un responsable de la bourse, qui souhaite garder l'anonymat, a reconnu que la décision avait été prise "avec les événements en Irak à l'esprit". Al-Jazira, qui assurait des retransmissions depuis la bourse de New York depuis plusieurs années, couvre largement la guerre en Irak en donnant une place importante aux critiques des Etats-Unis. Des militaires américains ont aussi critiqué la chaîne pour avoir diffusé des images de la télévision d'Etat irakienne montrant des prisonniers de guerre américains. "Si nous arrivons à développer nos capacités (d'accueil) à l'avenir et qu'ils souhaitent revenir, ils pourront être autorisés à revenir", a déclaré M. Pellechia. Il a reconnu qu'Al-Jazira était le seul réseau de télévision dûment accrédité jusque-là qui s'était vu retirer son accréditation mais a refusé de commenter les accusations d'un acte de revanche.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public