Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le magnat australo-américain Rupert Murdoch s'est défendu de vouloir racheter la chaîne de télévision privée britannique Channel 5, dans des propos rapportés par le Financial Times (FT). Rupert Murdoch qui contrôle le groupe de communication News Corp et détient notamment en Grande-Bretagne la chaîne d'information en continu Sky News, les quotidiens The Times et The Sun, a également balayé les critiques qui l'accusent depuis plusieurs mois de collusion avec le gouvernement travailliste de Tony Blair. "Il y aurait une théorie selon laquelle j'aurais signé un contrat avec le gouvernement afin d'obtenir une nouvelle loi sur les médias pour me permettre de racheter Channel Five", a expliqué à la presse M. Murdoch lors de la présentation des résultats trimestriels de News Corp. "Je n'ai jamais demandé à acheter Channel Five et si ce scénario était un jour envisagé par la direction de Sky, je voterais contre", a poursuivi M. Murdoch qui est président du bouquet satellitaire BSkyB. Selon Rupert Murdoch, "les médias britanniques et australiens sont un peu paranoïaques" à propos de ses projets d'expansion. L'homme d'affaires avait été en effet présenté comme le principal bénéficiaire du projet de loi sur la communication présentée en mai 2002 par le gouvernement britannique. Ce projet qui doit encore passer devant la Chambre des Communes, autoriserait notamment les rachats de chaînes de télévision britanniques par des entreprises basées hors Union européenne. Par ailleurs, l'article stipulant que les groupes de communication contrôlant plus de 20% de la presse britannique ne peuvent pas racheter de télévision, serait supprimé. Deux clauses qui concernent directement Rupert Murdoch, puisque News Corp est basée aux Etats-Unis et que le groupe contrôle 32% du groupe de presse britannique United Business Media. Channel Five, détenu à 65% par l'allemand RTL et à 35% par le groupe de communication britannique, est la dernière née du réseau hertzien britannique. Créée en 1997, la chaîne rebaptisée depuis peu Five, a une part d'audience de 6,5%, en particulier dans un public jeune, amateur de films américains, de séries et de documentaires sensationnalistes.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public