Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le 48e concours Eurovision a donné hier soir une belle victoire à la Turquie et la satisfaction à l'organisateur du show, la petite Lettonie, fière d'avoir réussi un défi aussi important. La Turquie a remporté ce concours pour la première fois de son histoire, grâce à la chanson "De tous mes moyens", chantée et dansée à l'orientale par Sertab Erener, 39 ans. Sertab Erener a séduit le public européen en chantant "rien au monde ne pourrait m'arrêter" et effectuant sur scène, pieds nus, une danse du ventre, accompagnée de quatre danseuses, une Turque, deux Allemandes et une Autrichienne. Visiblement émue et ravie de sa victoire, Sertab Erener a donné rendez-vous l'an prochain à Istanbul, sa ville natale, pour la prochaine compétition. "Ce sera à Istanbul et il y fera beau", a-t-elle déclaré aux journalistes après avoir reçu son disque d'Or de l'Eurovision. L'émotion et le suspens étaient au rendez-vous pendant la soirée de la compétition artistique. Jusqu'à la fin du décompte des points donnés par les téléspectateurs des 26 pays participants, le score était extrêmement serré. La chanteuse turque l'a finalement emporté avec 167 points, contre 165 pour le groupe belge Urban Trad. En troisième position à un point près, 164, est arrivé le duo russe t.A.T.u. Malgré des moments difficiles et des problèmes financiers en cours de route, la Lettonie, a, de l'avis de tous, bien préparé le spectacle de l'Eurovision, un défi technique et d'organisation jamais connu dans ce petit pays balte de 2,35 millions d'habitants. Cette ancienne république soviétique, qui se trouve aujourd'hui au seuil de l'Union européenne et de l'Otan, et qui reste toujours peu connue des habitants du "Vieux continent", a saisi l'occasion pour transmettre un message sur sa beauté, son peuple et son passé. "Le nom de la Lettonie a résonné à travers le monde. Nous avons prouvé que nous ne sommes pas moins bons que les autres capitales européennes", a déclaré à la télévision lettone le Premier ministre Einars Repse qui, avec la présidente Vaira Vike-Freiberga, a assisté au spectacle. Samedi soir, plus de 6.OOO spectateurs s'étaient retrouvés face à une grande scène multicolore ultra-moderne, avec de nombreux effets spéciaux et un décor évoquant l'espace. Le spectacle, animé avec humour et chaleur par la gagnante de l'édition précédente de l'Eurovision, la Lettone Maria Naumova, et par la star du rock local Renars Kaupers, a été retransmis en direct dans une centaine de millions de foyers à travers l'Europe et le monde. "C'est le fruit d'une vraie coopération entre les pays de la Baltique, la Lettonie, l'Estonie, l'Allemagne et la Suède", a reconnu le directeur général de la télévision lettone, Uldis Grava, lors d'une conférence de presse à Riga. L'organisation du concours a coûté au Trésor et à la municipalité environ 4,5 millions de lats (6,9 millions d'euros), destinés principalement à moderniser l'auditorium du centre Olympic de Skonto. Il a fallu 4,1 millions d'euros supplémentaires pour équiper la télévision lettone en moyens techniques nécessaires pour gérer un événement médiatique aussi important. La télévision suédoise SVT, qui a offert à la Lettonie son assistance, s'est chargée de la technique.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public