Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Les banques créancières de Kirchmedia ont décidé mercredi de donner un feu vert formel à la direction du groupe de médias en faillite pour rejeter l'offre de reprise du milliardaire israélo-américain Haim Saban, si elle le juge nécessaire. Les banques ont par ailleurs approuvé formellement le "plan B" proposé par la direction de Kirchmedia, qui prévoit que celle-ci continuerait à gérer les deux piliers du groupe, le pôle de chaînes ProSiebenSat.1 et le catalogue de films et séries télés, en cas d'échec d'une reprise par Saban, a ajouté cette source, interrogée par l'AFP. Les créanciers de Kirchmedia font ainsi monter encore un peu plus la pression sur l'homme d'affaires. Une source bancaire avait déjà indiqué mi-avril que les banques pourraient rompre les négociations si M. Saban n'améliorait pas son offre. Les banques de Kirchmedia, notamment DZ Bank, HypoVereinsbank, la Bayerische Landesbank et Commerzbank, avaient approuvé fin mars la vente des principaux actifs du groupe à Haim Saban. Ce dernier a prévu, d'une part, de prendre le contrôle de ProSiebenSat.1, premier groupe télévisé privé d'Allemagne, en s'emparant de 72% de ses droits de vote. Il a d'autre part acquis le catalogue de droits de 18.000 films de cinéma et de séries télévisées du groupe de médias. Les détails financiers de la transaction sont jusqu'ici restés secrets. Mais l'ensemble de l'opération s'élève à environ 2 milliards d'euros, reprise de dette incluse, selon la presse allemande. Toutefois, le milliardaire rencontrerait actuellement certaines difficultés pour financer son opération de rachat, selon la presse, ce qui pousserait les banques à faire pression sur lui.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public