Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le premier lancement de la nouvelle fusée russe Angara sera retardé pour des raisons financières, a-t-on appris auprès du centre spatial russe Khrounitchev qui met au point ce lanceur. La construction d'un pas de tir sur le cosmodrome de Plessetsk (nord-ouest de la Russie) pour développer ce projet ambitieux ne sera achevée qu'en 2005 et la première fusée ne pourra décoller qu'en 2006, a affirmé le directeur du centre Khrounitchev, Alexandre Medvedev, cité par Itar-Tass. Le gouvernement a débloqué cette année un milliard de roubles (près de 33 millions de dollars) pour le projet, a précisé M. Medvedev. Le centre Khrounitchev a élaboré cinq types de lanceurs Angara capables de transporter des charges de 2 à 28,5 tonnes. Les premiers essais du lanceur Angara initialement prévus pour 2003 "ne commenceront pas avant 2004", a affirmé à l'AFP une source au centre Khrounitchev. "Ce retard est dû aux problèmes de financement. L'argent nécessaire n'a été débloqué que cette année", a expliqué cette source qui a requis l'anonymat. Angara qui doit notamment mettre en orbite des satellites militaires pour l'armée russe est destinée à remplacer à terme la famille du puissant lanceur Proton et à devenir le cheval de bataille de l'industrie spatiale russe. Contrairement au Proton, qui utilise un carburant toxique, Angara sera propulsée par un carburant "propre", à oxygène liquide et kérosène.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public