Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Une fusée Ariane 5 générique a mis sur orbite hier soir deux satellites de télécommunications, l'un pour le compte de l'Australie, l'autre pour un opérateur japonais. La fusée avait décollé du centre spatial guyanais de Kourou à 19h38 locales mercredi (22h38 GMT). Les satellites Optus and Defence C1, qui sera opéré conjointement par le groupe australien Optus et le ministère australien de la Défense, et le satellite BSAT-2c (du client japonais B-SAT) ont été mis sur orbite respectivement 28 minutes et 35 minutes après le décollage du lanceur européen. Il s'agissait du troisième lancement de l'année pour Arianespace. Optus and Defence C1 sera le deuxième satellite australien mis en orbite par le lanceur européen, après AUSSAT-K3, lancé en septembre 1987 par une Ariane-3. Par ailleurs, Singtel, maison mère d'Optus, exploite un satellite, ST-1, qui a été lancé par une Ariane-4 en 1998. Conçu et assemblé par Space Systems Loral et Raytheon Systems (Etats-Unis), sous la maîtrise d'oeuvre de Mitsubishi Electric, Optus and Defence C1 est un satellite de 4.725 kg au décollage, dont quelque 2.750 kg d'ergols, équipé de 24 répéteurs (relais) en bande Ku, de quatre en bande X, de quatre en bande Ka et de quatre canaux en bande UHF. Il sera amené, sur orbite géostationnaire, à 36.000 km d'altitude, par 156 degrés de longitude est (soit au-dessus de la Mélanésie), position d'où il assurera pendant quinze ans des services de télécommunications commerciales sur l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Sud-Est asiatique et Hawaï, ainsi que des liaisons spécialisées pour le ministère australien de la Défense. BSAT-2c, lui, sera le cinquième satellite BSAT à être lancé par Arianespace. Construit par Orbital Sciences à Dulles (Etats-Unis), à partir d'une plate-forme Star-1, BSAT-2c, est un satellite de 1.275 kg au décollage, dont 740 d'ergols, doté de quatre répéteurs en bande Ku. Il sera positionné, sur orbite géostationnaire, par 110 degrés de longitude est (soit au-dessus de l'île de Bornéo), d'où il assurera pendant dix ans des transmissions en direct de programmes de télévision sur l'ensemble de l'archipel japonais. Cette mission 161 était le 160ème lancement de la fusée européenne.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public